8:32 - February 08, 2019
Code de l'info: 3468693
Le Mouvement islamique du Nigéria (IMN) a déclaré que l'armée nigériane complotait pour tuer le chef religieux incarcéré Cheikh Ibrahim Zakzaky au cours d'une fusillade "organisée".

Dans un communiqué publié mercredi, l'IMN a révélé le plan des agences de sécurité nigérianes visant à tuer Cheikh Zakzaky alors qu'il se trouvait dans son centre de détention.
 
Le complot visant à tuer le chef du clergé émanait d'une lettre dénoncée intitulée "Planification par le Mouvement islamique du Nigeria de perquisitionner certains centres de détention dans le pays lors des élections générales de 2019".
 
La déclaration d'IMN, signée par SI Shuaib au nom du forum universitaire de l’IMN, indique que «le 25 janvier 2019, le bureau du conseiller à la sécurité nationale a écrit une lettre à l’inspecteur général de la police, lui annonçant par mensonge que le Mouvement islamique prévoit d'attaquer certains centres de détention sélectionnés dans le pays lors des élections générales de 2019 ".
 
Dans son communiqué, l'IMN a déclaré que l'armée voulait organiser les attaques par l'intermédiaire d'un faux groupe de musulmans chiites contre certains centres de détention, y compris l'endroit se trouve emprisonné le Cheikh Zakzaky.
Prénom:
Email:
* Commentaire: