9:02 - March 13, 2019
Code de l'info: 3468995
L’ONG NRC (conseil norvégien pour les réfugiés) a organisé le 7 mars dernier un atelier qui a regroupé dans les locaux du centre d’animation pédagogique de Ténenkou, une trentaine de leaders religieux et communautaires du cercle autour de la problématique de la cohabitation de l’éducation formelle  avec les établissements coraniques dans la circonscription, a constaté l’AMAP.
Selon les organisateurs, l’atelier visait à créer un cadre de réflexion et d’échanges pour les participants en vue de trouver les voies et moyens favorables à la cohabitation des deux secteurs de l’éducation et de permettre la réouverture de près de78 écoles fermées dans le Cercle à cause de la crise sécuritaire qui sévit depuis 2012 à travers le pays.
 
L’atelier aura permis de procéder à l’identification des problèmes liés à la fermeture des classes et à la sécurisation des écoles, à l’élaboration d’un document de plaidoyer pour la réouverture des écoles avec l’adoption d’ un mécanisme de mobilisation communautaire et de suivi participatif de la mise en œuvre du document au bénéfice de la cohabitation pacifique des écoles classiques et coraniques.
 
Diverses recommandations ont sanctionné les travaux, notamment l’introduction de l’enseignement du coran et des valeurs de l’islam dans l’éducation formelle, la reconnaissance du rôle des leaders religieux et leur implication dans le processus de réouverture des écoles dites classiques.
bamada
Prénom:
Email:
* Commentaire: