7:36 - April 22, 2019
Code de l'info: 3469260
Akram ben Zakaria Al Baghluti, 24 ans, étudiant en ingénierie et représentant de la Tunisie aux 36èmes compétitions internationales coraniques de Téhéran, a affirmé que l’organisation des cours coraniques dans les mosquées était le principal moyen d’enseignement du Coran dans son pays.
Al Baghluti qui a pris la 5ème place aux épreuves de mémorisation, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a déclaré que l’organisation des premières étapes par internet, était une très bonne initiative et ne laissait qu’aux concurrents de haut niveau, la possibilité de venir au grand salon de compétitions. 
 
« J’ai participé auparavant, aux compétitions internationales d’Arabie saoudite, du Bahreïn et du Mozambique. Les compétitions de mémorisation se ressemblent dans tous les pays, ce sont les prix qui sont différents.  En Tunisie, les cours de mémorisation sont organisés en général, dans les mosquées et les centres coraniques. Les gens y participent de façon volontaire et des certificats sont donnés par les professeurs qui n’ont pas de valeur officielle. En Tunisie, les gens sont très actifs dans le domaine coranique et dans le centre coranique que je fréquente, toutes les deux semaines nous avons une cérémonie en l’honneur d’un mémorisateur qui a terminé la mémorisation », a-t-il dit.
 
Les lauréats de ces compétitions ont été récompensés lors d’une cérémonie le 14 avril 2019, au mossalah « Imam Khomeiny » de Téhéran, où Mohammad Javad Moradi, concurrent iranien qui a pris la première place dans la discipline de mémorisation intégrale, a été récompensé avec les lauréats des autres disciplines.   
Prénom:
Email:
* Commentaire: