7:14 - April 28, 2019
Code de l'info: 3469318
Hechmatollah Falahatpicheh, chef de la commission de la sécurité nationale et de la diplomatie au parlement islamique iranien a affirmé que la proposition faite par le chef de la diplomatie iranien pour l’échange des prisonniers entre l’Iran et les Etats-Unis visait ma détente.

Lors d’un entretien avec le correspondant d’IQNA, sur les récentes déclarations du ministre iranien des affaires étrangères, Falahatpicheh a indiqué : « M. Zarif a agi selon ses devoirs. Le chef de la diplomatie iranienne a pour responsabilité d’éviter la hausse des tensions et mettre à l’ordre du jour la détente. C’est pourquoi, il a proposé l’échange des prisonniers et il a les pouvoirs nécessaires dans ce domaine. »


« A mon avis, les acteurs tiers peuvent profiter le plus du développement des tensions entre l’Iran et les Etats-Unis », a déclaré le chef de la commission de la sécurité nationale et de la diplomatie au parlement iranien, ajoutant : « L’Iran a un passé de 114 ans dans le domaine du parlementarisme et la démocratie et nous sommes totalement différents de l’Irak, de la Libye, de l’Afghanistan et d’autres pays de la région. L’Iran a assez d’expérience et de pouvoir pour éviter un climat de tension et ce sera l’une des actions visant à éliminer le visage dur présenté de l’Iran dans le monde et aux Etats-Unis. »


Falahatpicheh a affirmé : « A l’heure actuelle, à la Chambre des représentants, les chefs de trois importantes comissions, comission de la défense et de l’armement, comission des affaires étrangères et comission de la sécurité nationale, s’opposent aux politiques de Trump face à l’Iran et la disparition de l’accord nucléaire. Alors ce que fait M. Zarif c’est de parler avec une partie de l’administration et de la société américaines qui sait que les relations entre l’Iran et les Etats-Unis connaissent une crise artificielle. »


Faisant allusion à ce que la situation actuelle en Iran et aux Etats-Unis sont dépourvues d’une stratégie pour les négociations, Falahatpicheh a ajouté : « La stratégie qu’on peut adopter c’est d’éviter la guerre et la hausse des tensions. L’Iran sait que des acteurs tiers essaient de créer un climat de menace et de tension entre l’Iran et les Etats-Unis et de le renforcer. »
3806754

Prénom:
Email:
* Commentaire: