10:44 - May 21, 2019
Code de l'info: 3469548
Tout était préparé pour un iftar, le repas pris chaque soir après le coucher du soleil pour le déjeuner lors du Ramadan, le mois le plus sacré de l’islam, et il s’agissait du premier organisé sur la colline du Capitole par trois membres musulmans du Congrès.

Selon le site d'information nytimes, pour les représentants André Carson de l'Indiana, Ilhan Omar du Minnesota et Rashida Tlaib du Michigan, tous démocrates, c'était un moment historique: pouvoir rompre avec leurs collègues et être fier de leur foi.

"C'est merveilleux", a déclaré Mme Omar, "de travailler ensemble dans l'un des organismes les plus puissants  au monde, afin de pouvoir se réunir avec vous tous pour célébrer et partager une tradition."

L'événement a été sponsorisé avec Muslim Advocates, une organisation juridique et de défense des droits sans but lucratif, et s'est tenu à mi-chemin du ramadan, qui a débuté le 5 mai. Pendant le ramadan, les musulmans jeûnent du lever au coucher du soleil pendant 30 jours.

Bien que la présidente Nancy Pelosi ait été empêchée d'assister à cause des réunions qui l'ont retardée tard dans la soirée, d'autres membres de la Chambre et des sénateurs - parmi lesquels la représentante Steny H. Hoyer du Maryland, chef de la majorité, et le sénateur Richard J. Durbin, démocrate Illinois - ont pris part à la cérémonie.

M. Carson, Mme Omar et Mme Tlaib ont également été rejoints par un certain nombre de collègues de première année et d'anciens combattants, ainsi que par des activistes d'autres confessions religieuses. (M. Carson a déclaré qu'il n'avait vu aucun républicain assister à la réunion lundi.)

Il a mis en lumière non seulement la diversité de la nouvelle majorité démocrate à la Chambre, mais également le soutien constant apporté à Mme Omar et à Mme Tlaib, célébrées comme les premières femmes musulmanes élues au Congrès, alors même que leurs détracteurs les avaient attaquées comme antisémites, pour leurs positions politiques.

"Nous voulions apporter un objectif différent qui n’a pas été à la table", a déclaré Mme Tlaib. "Et nous avons dû le faire courageusement, même sous attaque."

Les personnes présentes à la réunion ont mis l'accent sur l'unité. Plusieurs ont affirmé qu'ils étaient ici pour soutenir non seulement les musulmans, mais également les autres qui font face à des menaces et à une persécution accrue dans le monde entier.

Prénom:
Email:
* Commentaire: