11:53 - May 21, 2019
Code de l'info: 3469552
Le 19 mai 2019, une réunion était organisée au stand de la Russie à la 27ème exposition internationale coranique de Téhéran, sur « La famille en Russie » en présence de Mikhaïl Simonov, Russe de 33 ans converti à l’islam et étudiant à l'université al-Mustafa de Qom. 
Mikhaïl Simonov a déclaré : « La Russie a une grande variété de cultures. Dans le sud de la Russie, les musulmans et les chrétiens vivent ensemble. Dans la culture russe, le respect des parents et des aînés est très important, mais depuis l'effondrement de l'Union soviétique et à cause de l'influence de la culture occidentale, ces valeurs morales se sont affaiblies. Dans les régions musulmanes de Russie, y compris la Tchétchénie et le Daghestan, les relations entre les membres de la famille sont très étroites comme en Iran, mais dans les régions chrétiennes de Russie, en particulier en Sibérie et à Saint-Pétersbourg, les relations familiales sont très faibles. »
 
«Dans le passé, a-t-il dit, en Russie, le divorce était très mal vu, mais cela a changé. Dans le sud de la Russie, le dernier enfant reste avec les parents même s’il est marié, la société russe, musulmane et même chrétienne, est très sensible à la façon de s’habiller des femmes, et l’organisation de la coupe du monde en 2018, a choqué beaucoup de musulmans qui considéraient que la présence de femmes étrangères mal habillées, n’était pas une bonne chose.»
 
« Mes parents sont chrétiens mais sont séparés. J’ai fait des études de gestion en Russie. Quand je me suis converti à l’islam, je suis venu en Iran pour apprendre les sciences islamiques et je me suis marié avec une Ukrainienne que j’ai rencontrée au centre Bent-ol-Hoda de Qom » a conclu Simonov.  
La 27ème exposition internationale coranique de Téhéran sur le thème « Le Coran et le sens de la vie », est ouverte au public du 11 au 25 mai 2019, au Mossalah « Imam Khomeiny » de Téhéran.   
Prénom:
Email:
* Commentaire: