8:48 - May 22, 2019
Code de l'info: 3469557
Brenton Tarrant est désormais inculpé de 92 chefs d'accusation. Une expertise psychiatrique est en cours pour déterminer s'il peut être jugé.
Le dossier d'inculpation s'épaissit pour l'extrémiste australien, déjà inculpé pour le meurtre de 51 fidèles dans deux mosquées de Christchurch en mars. Il est désormais formellement poursuivi également pour terrorisme, a annoncé la police néo-zélandaise. « L'accusation défendra l'idée qu'un acte terroriste a été commis à Christchurch », a indiqué la police dans un communiqué.
 
Le 15 mars, Brenton Tarrant, un suprémaciste australien de 28 ans, a ouvert le feu pendant la prière du vendredi dans deux mosquées de la grande ville de l'île du Sud, tuant 51 fidèles. La Première ministre, Jacinda Ardern, a dès le début décrit le carnage comme une « attaque terroriste ». Mais le tireur n'était jusqu'alors pas poursuivi en vertu du Terrorism Suppression Act qui est entré en vigueur en 2002 et au titre duquel personne, à ce jour, n'a été condamné.
 
92 chefs d'accusation
L'Australien est donc désormais inculpé de 92 chefs d'accusation, dont 51 de meurtre, de 40 de tentative de meurtre et d'un de terrorisme. Détenu dans une prison de haute sécurité, où il est à l'isolement, Brenton Tarrant fait actuellement l'objet d'une expertise psychiatrique visant à déterminer s'il est en mesure d'être jugé. La prochaine audience est prévue le 14 juin.
lepoint
Prénom:
Email:
* Commentaire: