10:24 - May 25, 2019
Code de l'info: 3469579
Trois gardes ont été tués lors d’une émeute dans une prison de haute sécurité au Tadjikistan, a annoncé le ministère de la Justice de ce pays d’Asie centrale.
Au moins 24 détenus auraient également été tués lors d’affrontements à la prison de Vakhdat, à l’est de Douchanbé, la capitale tadjike.
 
L’établissement accueille des personnes reconnues coupables d’extrémisme religieux, notamment des membres de l’État islamique (EI).
 
C’est la deuxième émeute meurtrière dans une prison à frapper le Tadjikistan au cours des six derniers mois.
 
Dans une déclaration, le ministère de la Justice a déclaré que les émeutes avaient commencé le 19 mai lorsque 30 détenus ont pris en otage trois gardes armés de couteaux et d’autres objets tranchants.
 
Un des instigateurs de l’assaut est Bekhruz Gulmurod, un des fils de Gulmurod Khalimov. un ancien soldat des forces spéciales tadjikes qui a fait défection à l’EI et a été tué au combat en Syrie.
 
Aucun détail sur les victimes n’a encore été publié, mais le ministère a déclaré que la situation était sous contrôle et qu’une enquête avait été ouverte.
 
En novembre dernier, 21 prisonniers et deux gardes ont été tués lors d’une émeute dans une prison à sécurité maximale de Khujand, dans le nord du Tadjikistan. L’EI avait revendiqué la responsabilité de l’incident.
affairesinternationales
Prénom:
Email:
* Commentaire: