9:31 - June 16, 2019
Code de l'info: 3469769
Twitter a supprimé les posts de Khaled al Mutrafi, journaliste saoudien qui avait demandé le bombardement du Qatar et de la chaine Al Jaazira, par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. 
Dans une série de tweets publiés le 13 juin 2019, il avait écrit : "La coalition arabe, en vertu du droit international, a le droit non seulement de prendre pour cible les lanceurs de roquettes contre l'aéroport d'Abha (dans le sud de l'Arabie saoudite) mais également ceux qui ont ordonné l'attaque et l’ont soutenue financièrement et au niveau médiatique. 
 
Al-Murafi qui écrit pour plusieurs journaux saoudiens et est connu comme le journaliste du régime, a ajouté : "C'est le réseau d'Al Jazeera au Qatar, qui soutient ces actes terroristes et pourrait être un objectif légitime de la coalition.
 
Suite à la publication de ces tweets, Al Jazeera a porté plainte contre le journaliste et a réussi à faire supprimer ses Twitter lundi dernier, arguant que les commentaires du blogueur violaient les règles et la politique de ce réseau social.
 
Un autre journaliste saoudien, Abdul Rahman al-Rashid, avait aussi appelé à une attaque contre Al Jazeera dans un article du journal Asharq al-Awsat.
Prénom:
Email:
* Commentaire: