5:52 - June 18, 2019
Code de l'info: 3469787
Premier chef d’Etat démocratiquement élu, ce Frère musulman avait été renversé au bout d’un an. En prison depuis 2011, il a succombé lundi alors qu’il était entendu par la justice.

Mohamed Morsi s’est effondré en plein tribunal lundi au cours de sa dernière audition. L’ancien président égyptien appartenant aux Frères musulmans venait de demander la parole au juge.

Il s’est exprimé pendant quelques minutes avant de perdre connaissance et a succombé aussitôt, a annoncé la télévision égyptienne. Son corps a été transporté dans un hôpital du Caire pour déterminer les causes du décès. Celles-ci devaient faire l’objet d’un communiqué officiel du procureur général de la République, qui s’est rendu à l’hôpital. L’ancien chef d’Etat, âgé de 67 ans, souffrait selon son entourage de diabète et d’hypertension.

Ecarté du pouvoir par un coup de force début juillet 2013, un an après son élection, le premier président non militaire de l’histoire du pays était en prison depuis.

Poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation, il a été jugé notamment dans un dossier d’espionnage au bénéfice de l’Iran, du Qatar et des groupes militants comme le Hamas à Gaza.

Il a également été accusé de fomenter des actes de terrorisme. Il purgeait une première peine de sept ans pour «falsification de son dossier de candidature pour les élections de juin 2012».

liberation

Prénom:
Email:
* Commentaire: