7:55 - June 18, 2019
Code de l'info: 3469790
En réponse aux récentes allégations du prince héritier saoudien, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a émis l’espoir de voir Riyad abandonner son mauvais chemin menant aux guerres et aux destructions et d’entreprendre désormais des mesures constructives pour la région.   
En effet, Abbas Moussavi a rejeté lundi les allégations du prince héritier saoudien Mohammed ben Salman accusant l'Iran d'être à l'origine des récentes attaques survenues en mer d'Oman.
 
Réagissant aux propos tenus par le Prince héritier saoudien, la diplomatie iranienne par la voix de son porte-parole a estimé que ces déclarations entraient dans le cadre des politiques erronées des autorités saoudiennes menées dans la région et qu’elles consacraient leur fuite en avant.
 
« Avec un manque de compréhension des variables politiques régionales et en adoptant une approche basée sur le militarisme, la menace et la tension, l’Arabie Saoudite a versé la richesse de son peuple et des pays de la région dans les poches des étrangers », a déploré le diplomate iranien.
 
Dans une interview accordée au quotidien Asharq al-Awsat dimanche, le prince héritier saoudien a reproché à l’Iran d’être à l’origine des attaques suspectes perpétrées contre deux pétroliers en mer d’Oman et a juré que Riyad « n'hésiterait pas à faire face à toutes menaces » contre ses intérêts.
 
Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a exprimé l'espoir que l'Arabie saoudite change de cap en prenant des mesures en faveur d’une nouvelle politique basée sur le dialogue et l'interaction, pour réduire les tensions régionales. « La République islamique d’Iran réservera, certainement, un bon accueil à cette nouvelle approche », a-t-il dit.
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: