8:23 - June 18, 2019
Code de l'info: 3469791
D’une beauté spectaculaire, la mosquée aux 201 dômes qui surplombent la rivière Jhinai, dans le sud de Pathalia, à 140 km de Tangail, une localité nichée en plein cœur du Bangladesh, subjugue au premier coup d’œil ou laisse bouche bée, mais ne laisse personne indifférent…
A 98 km au nord-ouest de Dacca, la cité phare du pays, son style moghol unique impressionne et fascine à la fois les visiteurs qui se pressent, toujours plus nombreux, pour en prendre plein la vue et la photographier sous tous les angles.
 
Devenue une véritable attraction touristique en peu de temps, la grandiose mosquée digne de figurer dans le Guinness World Records, dont il est si difficile de détacher son regard, a pu émerger dans le paysage grâce à un natif du coin, Rafiqul Islam. Ce riche propriétaire a volontiers cédé l’un de ses terrains pour qu’elle puisse sortir de terre en 2013.
 
Le spectacle des foules qui, chaque année, en provenance du monde arabe et d’ailleurs, ont hâte de découvrir la splendeur des lieux et de s’en imprégner, ravit Rafiqul Islam. « Mon village, situé au sud de Pathalia, était inconnu du plus grand nombre. Mais à présent, sa notoriété dépasse les frontières grâce à la mosquée. C’est formidable ! », s’exclame l’un de ses plus fervents promoteurs, en précisant que sa capacité d’accueil est de 30 000 fidèles.
 
Epoustouflante, la mosquée aux 201 dômes, qui devrait prochainement comprendre un orphelinat, une maison de retraite et un hôpital de charité destiné aux femmes, est une source inépuisable d’enchantement pour ceux qui l’approchent de près et admirent, entre autres, son minaret haut de 140 m, considéré comme le plus haut en béton du monde.
 
« J’ai conçu les dômes en ligne en me basant sur les structures islamiques traditionnelles du sud de l’Asie moghole. De plus, à l’intérieur de la mosquée, les fidèles peuvent réciter tous les versets du Coran qui ont été gravés sur du laiton et installés sur les murs », a expliqué Mrinmoy Adhikary, son architecte très inspiré.
 
Comblé par le succès de son œuvre monumentale, celui-ci attend avec impatience le jour de son inauguration, début 2020, en présence de la Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, et du Grand imam de Médine, à qui il reviendra l’honneur de diriger la première prière officielle.
oumma
Prénom:
Email:
* Commentaire: