8:30 - July 12, 2019
Code de l'info: 3470007
La vidéo d'une interpellation policière publiée sur Facebook a fait réagir la police du Nord, mise en cause par de nombreux internautes.
"Non, des policiers de Roubaix ne s'en prennent pas à une femme parce qu'elle est voilée, contrairement à ce que pourrait laisser penser une une vidéo relayée sur les réseaux sociaux". C'est le tweet publié ce mercredi par la police du Nord. Une réponse à la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux ces dernières heures. Vidéo très partagée et commentée.
 
On y voit une femme voilée en train d'être menottée par deux policiers. L'atmosphère semble tendue. La femme qui filme crie "Il y a des petits, lâchez-la, lâchez-la... Vous faites quoi ? Qu'est-ce qu'elle a fait ?" Une autre femme s'approche des policiers, touche la femme menottée. Elle est repoussée par un policer. Elle tombe. La femme qui filme crie et lance "Vous êtes des acab" ou "Vous êtes des hagar". 
 
"Violemment poussée au sol..."
 
La vidéo a été publiée sur plusieurs comptes Facebook ce mardi soir. Sur l'un, on peut lire cette introduction : "Une maman menottée. Une autre maman violemment poussée au sol par un très courageux policier qui déshonore à nouveau le métier.... Il aurait pu la tuer si elle était mal tombée, mais bon, ce n’est pas très grave vu son profil, pas vrai ? On s’en fiche ? Le tout devant leurs enfants bien-sûr... La tension monte... C’était au parc du Nouveau Monde... et nous connaissons déjà le parti pris que prendront "nos" médias et politiques." De quoi évidemment attiser le débat et susciter de nombreux commentaires haineux envers la police. 
 
Sous la vidé, de nombreux commentaires laissent entendre que les policiers ont mal agi ou réagi et ont fait quelque chose de répréhensible. Un sous-entendu qui est inacceptable pourr la police nordiste. D'où le tweet de réaction titré "Fake news". "Ça prenait de l'ampleur. Il y avait des milliers de partages. On a voulu rétablir les faits", explique le capitaine Legrand, de la DDSP 59.
francetvinfo
Prénom:
Email:
* Commentaire: