7:33 - July 17, 2019
Code de l'info: 3470058
Quatre femmes membres du Congrès américain le 15 juillet 2019, ont déclaré que les récentes remarques racistes de Donald Trump visaient à détourner l'opinion publique de l’inefficacité du gouvernement.

Les quatre représentantes démocrates du Congrès des États-Unis, Alexandria Ocasio Cortez, Ilhan Omar, Ayanna Pressley et Rashida Tlaib ont déclaré que les propos de Trump à leur encontre, étaient une manœuvre pour détourner l'opinion publique des politiques injustifiées du président et de la corruption qui existe au gouvernement, ont demandé aux gens de ne pas y prêter attention. Ces quatre femmes sont toutes nées aux Etats-Unis sauf Ilhan Omar qui est musulmane, avaient été élues en 2017, et avaient demandé une procédure de destitution.


Après leur avoir conseillé de « retourner » dans leur pays d’origine, le président américain les a accusées de « haïr » l’Amérique, déclarations qui ont beaucoup choqué la classe politique.
3827552

Prénom:
Email:
* Commentaire: