Le shirk a différentes formes et les idoles ne sont toujours pas en forme d’homme faits de bois, de pierre ou de métal. La Maison de Dieu et le Hadj doivent distinguer et rejeter, en tous les temps, le shirk spécial de chaque période et l’idole associé à Dieu… L’idole qu’une bonne partie de la population mondiale y compris la plupart des musulmans adorent aujourd’hui et s’y soumettent forcément, est l’idole de la puissance américaine. (Extrait du message du guide suprême au grand rassemblement du hadj, le 13 juin 1991)