10:23 - August 29, 2019
Code de l'info: 3470445
Le directeur de l’Institut « Tarjoman Vahy » (Traduction de la révélation) qui s’exprimait sur la vie et les activités de Christian Bonnaud, penseur et traducteur du Saint Coran en français, récemment décédé, a affirmé qu’il était un grand gnostique et un missionnaire chiite habile dont les travaux étaient largement accueillis en Europe et en Afrique.
L’hojat ol islam Mohammad Naqdi a indiqué : « Christian Bonnaud était né en 1967 à Freiburg en Allemange d’une famille française catholique. Dès très jeune âge, il s’est familiarisé avec les religions orientales puis il a connu René Guénon, philosophe français converti à l’islam. En 1979 il s’est converti en islam sous l’influence des œuvres de René Guénon. »
 
« Ensuite, a-t-il dit, Bonnaud a commencé ses études en la langue et la littérature arabe et en islamologie et il s’est familiarisé avec Henri Corbin qui avait présenté la gnose chiite à l’Occident. Puis par des orientations du gnostique africain et chef du tidjanisme Amadou Hampâté Bâ, il s’est converti en islam des Ahl el Beit (as) adoptant le nom de Yahya Alaoui au moment il n’avait que 22 ans. »
 
Selon l’hojat ol islam Naqdi, Bonnaud avait passé son enfance en Algérie puis à Strasbourg en France et connu par hasard les oeuvres de l’imam Khomeiny (ra), ce qui a suscité une grande passion chez lui pour la personnalité politique et mystique de l’ayatollah Khomeiny.
 
Il a ajouté : « Bonnaud avait fini ses études en France et sa thèse de doctorat avait pour titre « La théologie dans les œuvres philosophiques et gnostiques de l’imam Khomeiny (ra) » qu’il a soutenu à la Sorbonne en 1995. »
«کریستین بونو»؛ مبلغی شیعه، خادم و مترجم فرانسوی قرآن
 
« Pour élaborer sa thèse, il est venu en Iran en 1991 et au conseil de l’ayatollah Javadi Amoli, il s’est rendu à Méched où il a commencé à passer des cours chez l’ayatollah Sayed Jalaleddin Ashtiani durant 7 ans », a-t-il poursuivi.
 
En 1996, Bonnaud est entré en contact avec l’Institut Tarjoman Vahy, où il a été encourgé par Javad Hadidi, directeur de la revue francophone “Luqman”, à traduire le Coran en français, le travail qui a pris fin après 5 ans.
 
Le premier volume de cette traduction a été publié en 2000 et en 2001 il a reçu la distinction « Serviteur du Coran » au président iranien pour sa traduction qui a été publié en même temps en France par les éditions Al Bourq. 
«کریستین بونو»؛ مبلغی شیعه، خادم و مترجم فرانسوی قرآن
Cette traduction comporte le texte arabe et des explications sur les études des traducteurs sur chaque terme et sa fréquence dans deux terminologies arabe et française. 
 
Yahya Bonnaud a écrit plusieurs livres en arabe et en français y compris les suivants : 
 1.Le soufisme: Al-tasawwuf et la spiritualité islamique, Paris, 1991.
2. L'Imam Khomeyni, un gnostique méconnu du XXe siècle, Paris/Beyrouth, 1997.
3.Le testament politico-spirituel de l’imam Khomeiny, Paris/Beyrouth, 2001.
4. Révolution islamique (une sélection des propos tenus par l’imam Khomeiny (ra) en 700 pages en français, 2003.
5. Traduction de l’œuvre de l’imam Khomeiny « Grand Djihad » en français, Téhéran, 2006.

3838248

Prénom:
Email:
* Commentaire: