8:33 - April 09, 2019
Code de l'info: 3469139
Les membres des associations islamiques de Malaisie ont diffusé un message de soutien aux victimes des inondations en Iran, et ont condamné les sanctions américaines qui empêchent les pays de venir en aide à l’Iran. 
Le cheikh Abdoul Ghani Shams-o-din, responsable de l’association des ulémas du sud-est de l’Asie et de l’association des ulémas de Malaisie, et le professeur Mahad Abdoul Hamid, responsable du Conseil des organisations islamiques populaires de Malaisie, ont diffusé un message dans les journaux, de soutien aux victimes des inondations en Iran, et demandé des aides à l’Iran au niveau international. 
 
بیانیه فعالان اسلامی مالزی در حمایت از سیل زدگان
Mahad Abdoul Hamid, responsable du Conseil des organisations islamiques populaires de Malaisie
 
Dans cette déclaration rendue publique le 8 avril 2019, ils ont déclaré que l'inondation massive qui frappe l'Iran depuis le 19 mars 2019, avait été dévastatrice dans certaines provinces du sud de l'Iran, en particulier au Khuzestân, et que jusqu'à présent, 70 personnes avaient été tuées, 400000 personnes déplacées, 200 ponts, 400 km de routes et plus de 200 villages complètement détruits. 
بیانیه فعالان اسلامی مالزی در حمایت از سیل زدگان
Le cheikh Abdoul Ghani Shams-o-din, responsable de l’association des ulémas du sud-est de l’Asie
 
« Nous appelons les nations islamiques à envoyer des aides humanitaires aux centaines de milliers de victimes des inondations en Iran, et condamnons les sanctions imposées par les États-Unis à l'Iran qui entravent l'accès aux secours en cas d'inondation. Les restrictions et les sanctions imposées à l'Iran par les États-Unis, sont une violation des droits de l'homme et contraires aux accords internationaux car elles limitent les possibilités d'envoi d’aides humanitaires à un autre pays. L’Iran devrait avoir la possibilité de réparer les véhicules et les hélicoptères nécessaires pour aider les zones sinistrées. Dans ces conditions, l’Iran doit travailler dans des conditions limitées car il n’a pas accès aux pièces de rechange nécessaires pour mener des opérations de secours comme cela se fait dans d’autres pays. Le monde ne peut pas laisser l'Iran aller à la catastrophe, l'Iran a toujours été le premier à aider les pays touchés par des catastrophes naturelles et dans ce contexte, aider ce pays est un signe de solidarité humaine. Les dégâts causés par les inondations sont énormes et des centaines de millions de dollars sont nécessaires pour restaurer les infrastructures endommagées. L'attitude et le silence de certains pays islamiques face aux victimes des inondations en Iran, pays sous pression et victimes des puissances impérialistes occidentales, sont inappropriés et hypocrites. Si vous aidez les autres pays victimes de catastrophes naturelles, pourquoi faites-vous une distinction avec l'Iran ? Il s’agit d’une discrimination politique qui sacrifie la population iranienne et bloque les aides humanitaires internationales. L'OCI ne doit pas agir de façon sélective lorsque le peuple iranien est victime de catastrophes naturelles et a besoin d'aide. Nous demandons à la Malaisie de prendre des mesures pour envoyer des aides humanitaires à l’Iran, en signe de fraternité et d’unité de la communauté islamique », déclare ce message.
Prénom:
Email:
* Commentaire: