7:45 - May 15, 2019
Code de l'info: 3469489
L'Association allemande des droits de l’homme a déclaré dans un article, que l'interdiction de l’hijab pour les élèves en Allemagne, était contraire à la Convention relative aux droits de l'enfant et aux droits de l'homme. 
Selon les responsables de cette organisation, les enfants devraient apprendre à tolérer les autres religions à l'école.
 
« L'interdiction générale du foulard islamique dans les écoles par le gouvernement fédéral, est contraire à la Constitution allemande et aux droits de l'homme", a déclaré Mgr Rudolph, directeur de l'association, à propos de la publication de l'article "Liberté de religion dans l'enfance", déclarant qu’elle détruisait les efforts pour développer la diversité religieuse dans les écoles, et la cohabitation pacifique des fidèles des différentes religions. 
 
« Les enfants jouissent de la liberté de religion et si un enfant veut se conformer aux règles de la religion à l'école, les responsables gouvernementaux doivent respecter cette demande », a déclaré Mgr Rudolph. 
 
« Toutes les filles musulmanes sont tenues à porter des foulards et aucune loi ne devrait s’opposer à cette volonté. S'il y a un problème dans les écoles, vous devez utiliser tous les outils nécessaires et parler à vos enfants et à votre famille. Les écoles doivent être un lieu pour toutes les religions et les responsables des écoles ont le devoir d'aider à promouvoir la tolérance religieuse. L'Allemagne a signé la Convention relative aux droits de l'enfant et doit prêter attention aux droits de tous les enfants à moins qu’il existe des preuves formelles qui montrent que des membres de la famille obligent les filles à le porter. À cet égard, le gouvernement doit d'abord établir des conditions juridiques préalables dans lesquelles le principe de justice est respecté. Dans ces circonstances, l'interdiction du foulard devrait être considérée comme la solution finale", a-t-il ajouté. 
Prénom:
Email:
* Commentaire: