12:53 - July 28, 2007
Code de l'info: 1566359
Rabat (IQNA)- Le Premier ministre de Maroc, Driss Jettou et M. Hashemi Shahroudi ont examiné les relations de coopération entre le Maroc et l'Iran pour se pencher sur le rôle des conseils supérieurs de magistrature dans l'amélioration de l'image de l'Islam sur le plan de la protection des droits de l'Homme.
M. Bouzoubaâ, qui a qualifié de "fructueuse" cette rencontre, a ajouté que l'entrevue a également été une occasion
Il a relevé, dans ce sens, que M. Hashemi Shahroudi dispose d'un projet sur la création d'un conseil rassemblant les présidents des conseils des autorités judiciaires dans le monde islamique, qui servira de moyen de rencontre régulière et de coordination sur les développements que connaissent les pays islamiques dans le domaine de la justice, tout en permettant l'unification de la jurisprudence, des vues et des positions.
Le Premier ministre a accueilli favorablement cette proposition et exprimé l'appui du Maroc à ce projet, a fait savoir M. Bouzoubaâ qui a fait un exposé sur le système judiciaire marocain et les efforts déployés pour l'améliorer, soulignant l'importance de la justice en sa qualité de pilier essentiel de tout système politique et économique efficient. Et d'ajouter que cette rencontre a également été une occasion pour M. Jettou d'informer la délégation iranienne de ce qui a été convenu, lundi à Rabat, entre le Maroc et l'Iran dans le cadre de leurs réunions bilatérales, en particulier la création de commissions mixtes chargées de la formulation des versions définitives des conventions judiciaires et la signature d'un protocole d'accord de coopération, d'échange d'expériences et de visites de magistrats entre les deux pays.
Pour sa part, l’ayatollah Shahroudi a présenté les grandes lignes du système judiciaire iranien, précisant que la Constitution iranienne a conféré au pouvoir judiciaire de larges attributions et garanties lui assurant l'indépendance à l'égard des pouvoirs législatif et exécutif.
Les deux parties ont convenu de constituer une commission technique pour l'élaboration des projets de conventions de coopération bilatérale en matière de justice.
Le chef du pouvoir judiciaire de la République islamique d'Iran, avait exprimé lundi le soutien de son pays aux efforts du Maroc pour la solution de la question du Sahara.
"La question du Sahara relève des affaires intérieures du Maroc et, de notre côté, nous appuyons et soutenons les efforts marocains et internationaux la concernant", a-t-il dit dans une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre avec le ministre de la justice, Mohamed Bouzoubaâ.

Source: Irna
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: