Les étudiants iraniens et étrangers se sont rassemblés mercredi 17 juillet devant l’ambassade nigériane à Téhéran en protestation contre la poursuite de l’emprisonnement du cheikh Zakzaky, malgré son mauvais état de santé.