Le corps du général Qassem Soleimani et de ses compagnons tombés en martyr, ont été accueillis par des milliers de Téhéranais, de l’Université de Téhéran jusqu’à la place Liberté.