9:52 - April 17, 2011
Code de l'info: 2106792
Dakar(IQNA)- Les compétitions internationales de la mémorisation et du tajwid du Saint Coran pour les compétiteurs africains ont pris fin au cours des cérémonies organisées à Dakar, capitale sénégalaise.
Selon l’Agence Internationale de Presse Coranique(IQNA), citant le quotidien saoudien El Watan Online, les cérémonies de clôture de ces compétitions ont eu lieu le jeudi 14 avril avec la participation du président Abdullah Ouad et le secrétaire général de l’Association Mondiale de l’Islam, Abdullah bin Abdulmohsen al Taraki.
Lors de ces cérémonies Abdullah bin Abdulmohsen al Taraki a indiqué: «L’un des bienfaits du Seigneur envers son serviteur, c’est qu’il a placé parmi les gens du Coran et lui a fait don de servir la parole divine et de diffuser le livre saint, afin qu’il encourage les enfants musulmans à la mémorisation et au tajwid du Saint Coran et qu’il éduque une génération pieuse et familière aux enseignements islamiques.»
Le président sénégalais est intervenu ensuite, exigeant l’organisation des compétitions internationales du Saint Coran de manière permanente dans les pays africains.
Il a souligné: «Ces compétitions sont la meilleure réponse à ceux qui essaient d’offenser l’Islam et ses sacro-saints.»
Selon ce rapport, au cours des cérémonies de clôture des compétitions coraniques au Sénégal, des prix de valeur ont été remis aux lauréats des quatre disciplines à savoir la mémorisation et le tajwid accompagné des dix lectures, la mémorisation du Saint Coran et les différentes traditions, la mémorisation du Saint Coran pour les moins de 20 ans et la mémorisation du Saint Coran pour les enfants.
Ces compétitions avaient été lancées le lundi 11 avril par l’Association Mondiale pour la mémorisation du Saint Coran sous l’égide de l’Association Mondiale de l’Islam (LIM) avec la participation de plus de 3300 compétiteurs de 28 pays africains.
774756
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: