8:20 - February 18, 2013
Code de l'info: 2497735
Tokyo(IQNA)- Le communiqué final de la Conférence de la Coopération des pays de l’Asie de l’Est, pour le développement de l'Etat de Palestine, qui s'est tenue récemment à Tokyo, a indiqué la nécessité pour la communauté internationale de soutenir les efforts de la création d’un Etat palestinien.
La Conférence a considéré que le soutien accordé pour la mise en place d’un Etat de Palestine est une étape essentielle pour instaurer la paix, et parvenir à une solution de deux Etats sur la base des résolutions des Nations Unies, et de l'initiative de paix arabe.
La Conférence a exprimé sa profonde inquiétude sur la situation économique et financière en Palestine, qui entrave l'achèvement des efforts pour consolider la construction de l'État, et constitue un obstacle pour parvenir à la paix sur la base de solution à deux Etats. Elle a exprimé également sa préoccupation par la situation humanitaire en Palestine et a insisté sur l'importance de développer la coopération et de régler ce problème, afin de permettre la mise en œuvre de la réconciliation palestinienne.
Dans son discours lors de la conférence, le Premier ministre palestinien, Salam Fayyad, a souligné, le succès des efforts visant à relancer le processus politique, à tirer les leçons des causes de l'échec, et à fournir les éléments nécessaires à la réalisation des objectifs. Il a ajouté qu’il faudrait mettre fin à l'occupation, permettre au peuple palestinien à l'autodétermination, et à l'extension de la souveraineté nationale sur la terre de Palestine indépendante, avec Jérusalem comme sa capitale sur les frontières de 1967.
Il a ajouté qu’il incombe à la communauté internationale de prendre une responsabilité particulière pour aider le gouvernement de la Palestine à surmonter sa crise financière, et contraindre Israël à libérer les fonds palestiniens retenus.
La conférence a réuni des représentants de pays comme l'Indonésie, la Malaisie, la Corée du Sud, la Thaïlande, Singapour, le Vietnam, Brunei, et le pays hôte, le Japon.
Plusieurs autres personnalités ont pris part à cette conférence notamment, le Secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil Al-Araby et son adjoint, l'Ambassadeur Mohamed Sobeih, le Président de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Ahmed Mohammed Ali, le Commissaire du Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies au Moyen-Orient Est, Robert Serry, le Commissaire général de l'UNRWA, Filippo Grenade, et Directeur de la Banque mondiale en Palestine, Mariam Sharman, le Vice-président de l'Agence japonaise pour la coopération, l’Ambassadeur Domiche, et l’ancienne Présidente da la Jamaïque.
Source: IINA
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: