9:10 - December 09, 2017
Code de l'info: 3464821
Au début de son prêche, l’imam a affirmé que les différentes religions célestes, depuis Sidna Ibrahim jusqu’au dernier Messager de Dieu, le prophète Sidna Mohammed, que la paix et le salut de Dieu soient sur Lui, avaient une seule finalité: purifier et immuniser l’Homme de tout égoïsme qui l’éloigne du droit chemin.

Maroc : Al Qods au cœur de la prière du vendredi à Casablanca
Pour souligner la continuité de Son message, le Tout Puissant a honoré le prophète Sidna Mohammed du miracle d’Al Israa, conformément à la parole divine: "Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur, de la Mosquée Al-Ḥaram à la Mosquée Al-Aqṣa dont Nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’audient, le clairvoyant".

Par ce miracle, Dieu a voulu que le prophète Sidna Mohammed garde des attaches avec la mosquée Al Aqsa, où plusieurs de Ses prédécesseurs ont accompli la prière, et montrer ainsi la continuité du message divin, a-t-il expliqué.

L’imam a déploré que les adeptes des premières religions célestes n’ont pas su préserver la sacralité de ce berceau de la révélation du message de Dieu jusqu’à l'avènement de l’Islam qui a instauré l’entente dans cette ville et garanti les droits de tous les croyants qui y vivaient, qu’ils soient musulmans, chrétiens ou juifs, conformément aux nobles objectifs de l’Islam, à savoir répandre la croyance, rejeter la division et inciter les croyants à s’éloigner du pêché.

Dans ce monde où l’humanité cherche à bâtir une société fondée sur les droits, l’égalité et la liberté et à bannir toutes les formes de discrimination et d’hégémonie, de nouvelles manifestations de division et de querelles surgissent sur les lieux de révélation du message de l’unicité et de l’amour, la terre de Palestine, dont la ville d’Al Qods Acharif fait l’objet de convoitises de la part de ceux qui tentent de falsifier l’Histoire aidés en cela par d’autres parties, a fait remarquer l'imam.

Le prédicateur a noté que la communauté internationale est témoin que la ville d’Al Qods Acharif, qui occupe une place centrale dans la conscience de la oumma islamique, aux côtés des deux Lieux saints de l’islam, est victime d’une occupation qui altère son cachet historique et bafoue les droits de ses habitants, soulignant que le roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, s’élève contre cet acte condamnable et appelle la communauté internationale, à tous les niveaux, à assumer pleinement ses responsabilités devant l’Histoire et la légalité internationale.

Ces initiatives avant-gardistes et inédites, a-t-il poursuivi, émanent du souci du souverain de réunir toutes les conditions pour parvenir à la paix et réaliser la sécurité et la quiétude pérennes pour les deux parties et pour l’ensemble des peuples de la région.

Le prédicateur a ajouté que depuis son intronisation, le roi Mohammed VI, a placé la question de la Palestine et du statut d’Al Qods Acharif, au centre de Ses préoccupations, que ce soit dans le cadre du Comité Al Qods ou ailleurs, précisant que les innombrables positions du souverain à ce sujet sont courageuses et visent le triomphe du droit et de la justice en faveur d’un peuple colonisé et opprimé et d’une ville qui constitue la première Qibla et le troisième Lieu saint de l’Islam.

Le monde musulman n’oubliera jamais les positions et les initiatives constantes du Souverain tout comme il gardera toujours en mémoire la position historique de feu SM Hassan II, que Dieu ait son âme en Sa sainte miséricorde, lors de l’incendie de la mosquée Al Aqsa en 1969 par les forces de l’occupation, en appelant au premier sommet islamique tenu au Maroc, a-t-il dit.
le360

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: