8:25 - December 12, 2018
Code de l'info: 3468115
Mustafa El Aoudi, ce nom ne vous dit peut-être rien mais en Italie cet homme est un véritable héros. 

Vendeur ambulant d’origine marocaine, Mustafa se trouvait ce 4 décembre à proximité de l’hôpital civil de San Gionvanni di Dio à Crotone dans la région de Calabre en Italie. Alors qu’il vaque à ses occupations, il entend une femme crier, il s’agit d’un médecin de l’hôpital.


La femme, Maria Carmela Calindro tente de se défendre face à son agresseur qui lui reproche d’avoir causé la mort de sa mère. 


L’assaillant, un chômeur d’une cinquantaine d’années l’a frappe violemment au cou et au ventre à l’aide d’un tournevis, et sans le courage de Mustafa venu secourir la femme, celle-ci aurait pu être tuée.
Luigi Amoruso est arrivé le visage couvert pour assassiner celle qu’il pense être à l’origine du décès de sa mère. 


« Tu dois être punie. Tu as fait mourir ma mère », lui a-t-il crié en la frappant sauvagement devant l’hôpital, avant d’être maîtrisé par le vendeur marocain, qui l’a retenu jusqu’à l’arrivée de la police.


L’agresseur sera finalement arrêté pour tentative de meurtre en attendant son procès. La doctoresse a été hospitalisée, mais ses jours ne sont plus en danger.


Les médias italiens et la police ont qualifié d’héroïque le geste de Mustafa, mais pour ce dernier il n’est nullement question d’héroïsme, il a juste « fait ce qu’il devait faire ». Le père de famille estime avoir réagi comme n’importe qui d’autre à sa place.


« J’ai fait ce que tout le monde ferait. J’ai entendu la doctoresse crier et alors je me suis approché. J’ai vu un homme qui la frappait avec un tournevis au ventre, il voulait la tuer. Je me suis approché et je l’ai terrassé ; puis, il s’est échappé et je l’ai poursuivi jusqu’aux poubelles, je l’ai taclé et il est tombé. À ce point, je l’ai bloqué jusqu’à l’arrivée de la police », a-t-il dit à la presse.

ajib

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: