9:09 - April 12, 2019
Code de l'info: 3469168
Les responsables participant à la cérémonie d’ouverture du 36e Concours international de Coran en Iran ont salué le développement des activités coraniques dans le pays depuis la victoire de la révolution islamique en 1979.

Le responsable du bureau du guide de la Révolution islamique, l'Hojat-al-Islam, Mohammad Mohammadi Golpayegani, a qualifié ces compétitions des programmes permettant de promouvoir les activités coraniques.

Il a ajouté que l'organisation de cet événement au fil des ans avait beaucoup progressé.

Le haut dignitaire religieux a salué le développement des activités coraniques dans le pays et a ajouté que l’Iran est le seul pays dont la constitution est basée sur le Coran et la Sirah du Saint Prophète (psl).

Le ministre iranien de la Culture, Seyed Abbas Salehi a pour sa part affirmé que cet événement coranique international aiderait à contrecarrer les tentatives de certains accusant les musulmans chiites d’avoir marginalisé le Coran.

Il a ajouté que la présence de prétendants de divers pays était une occasion de contrer la propagande anti-chiite et anti-iranienne.

Seyed Mohammad Bat’haï, ministre iranien de l’Éducation, a évoqué le concours coranique international de l'Iran pour les écoliers et a déclaré que cela encourage les élèves à apprendre le Coran et aide également les responsables à identifier les talents coraniques.

Il a en outre souligné que le principal objectif de l'éducation et des activités coraniques est de promouvoir la contemplation du Coran et de ses enseignements.

L'Hojat-al-Islam Seyed Mehdi Khamoushi, directeur de l’organisation d'Awqaf et des affaires caritatives a indiqué qu’il s’agissait d’événements internationaux importants, ajoutant que des efforts avaient été faits pour améliorer la qualité des compétitions.

Quelque 184 activistes coraniques de 84 pays sont actuellement en Iran pour participer au concours, qui se déroulera jusqu'au 14 avril.
3802784

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: