11:31 - September 23, 2019
Code de l'info: 3470671
La famille d'une Américaine voilée qui a été contrainte de retirer son voile par les responsables de Canadian Airways, a poursuivi la société aérienne en justice. 
Fatima Abdul Rahman, membre de l’équipe de squash des jeunes Américains, qui se rendait au Canada le mois dernier, pour participer à sa première compétition nationale, a été victime d'un comportement inapproprié de la part du personnel de l'aéroport.
 
« L'agent de l'aéroport m'a dit que la photo de mon passeport ne correspondait pas à mon visage et que je devais retirer mon foulard. Je lui ai dit que je ne pouvais pas le faire pour des raisons religieuses et un officier de la compagnie aérienne canadienne m'a emmenée dans une pièce et m'a forcée à retirer mon voile. Je me suis senti terrifiée et humiliée. L’hijab fait partie de mon existence. C'est une couverture que je porte tous les jours. Cela fait partie de ma vie quotidienne et j'en suis fière », a-t-elle expliqué.
 
Sabrin, la sœur de Fatemeh, a déclaré que sa famille avait demandé à Air Canada des explications mais qu'elle n'avait pas encore reçu de réponse.
 
Ahmed Rafiqi, membre du Conseil des relations américano-islamiques de San Francisco, estime qu'Air Canada a enfreint les lois américaines et californiennes, en n'offrant pas à Fatima, un lieu privé pour le portrait, et a déclaré que la famille de Fatima avait donné un délai de deux semaines à la compagnie aérienne pour répondre à sa plainte.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: