12:16 - November 16, 2019
Code de l'info: 3471123
La deuxième Conférence internationale des chefs religieux s'est ouverte le 14 novembre 2019 à Bakou, capitale de la République d'Azerbaïdjan, devant les représentants de 70 pays dont l'Iran.

Cette conférence de deux jours a débuté avec la participation de 4 membres du clergé, d’universitaires et de personnalités scientifiques et culturelles de 5 pays dont la République islamique d'Iran.

 
Abouzar Ebrahimi Turkman, Président du Conseil de dialogue interreligieux de la République islamique d’Iran et Président de l’Organisation des relations islamiques et de la culture, Javad Jahangirzadeh, ambassadeur de la République islamique d’Iran dans la République d’Azerbaïdjan, l’Hodjat ol-islam Seyed Ali Akbar Ojaghnejad, représentant du chef suprême en Azerbaïdjan, et de nombreuses personnalités culturelles et sociales de notre pays, participent à cette conférence  qui étudiera le renforcement des liens culturels et de la coopération des religieux, l’établissement d'une confiance mutuelle entre les adeptes des différentes religions, l'union contre le terrorisme, la violence et la xénophobie, la défense des droits des femmes et des enfants, et le rôle des responsables religieux et des personnalités sociales et scientifiques dans les affaires concernant la jeune génération.
 
Le président du Conseil iranien pour le dialogue interreligieux a souligné la nécessité de lutter contre l'extrémisme, notant que Dieu, le Tout-Puissant, avait invité les gens à la paix et à l'amitié.
 
« L’extrémisme est une catastrophe pour l’humanité aujourd’hui, et nous devons tous nous efforcer de le prévenir.  C’est l’âme humaine qui pousse au péché et à l’extrémisme, et c’est le devoir des responsables religieux d’informer et par leur bon comportement, de transformer le cœur des êtres humains », a-t-il déclaré.

3857221

Prénom:
Email:
* Commentaire: