9:06 - December 23, 2019
Code de l'info: 3471475
Mohammad Shahrour, savant et penseur islamique syrien, est décédé à l'âge de 81 ans à Abu Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, dans la nuit du 22 décembre 2019, selon l’agence de presse Ajel.sa. Son corps sera transféré à Damas et enterré dans le tombeau familial.
Shahrour né à Damas en 1937, était un ingénieur, érudit et penseur syrien, et professeur de génie civil à l'Université de Damas. Il s'était rendu en Union soviétique pour obtenir un baccalauréat en génie civil à Moscou. Il a également rejoint l'Université de Dublin en Irlande, obtenant sa maîtrise en 1968 et un doctorat en génie civil en 1972, puis est retourné à Damas pour enseigner à l'Université de Damas.
 
Ce savant syrien a commencé des études coraniques en 1970, et était l'auteur de plusieurs ouvrages sur des sujets coraniques. Son premier livre « الکتاب و القرآن قراءة معاصرة », « Aqab al-Qur'an », (Lecture contemporaine du Coran) dans lequel il a tenté d'interpréter le Coran pour toutes les générations, a été publié en 1990. "Al-Dawliyyah va al-mujatma" (Gouvernement et société), "Al-islam va al-iman’’ (Islam et foi), ’’les nouveaux principes de jurisprudence islamique’’ et ’’la lutte contre le terrorisme’’, sont d’autres travaux de ce chercheur coranique.
 
Certaines pensées et opinions de ce savant coranique ont été critiquées mais Abdul Rahman al-Hadj, savant syrien, a écrit sur les réseaux sociaux que Shahrour avait laissé de nombreux livres, dont le plus important était "Le Coran et la lecture contemporaine".
Prénom:
Email:
* Commentaire: