11:16 - January 04, 2020
Code de l'info: 3471591
Les dépouilles mortelles du général de corps d'armée Soleimani et du commandant Abou Mahdi Mohandes reçoivent un dernier hommage à Bagdad, à Kazemeyn, à Najaf et à Karbala.

Des centaines de milliers d’Irakiens ont scandé, ce samedi 4 janvier, « Mort à l’Amérique et à Israël », en cortège autour des cercueils du général iranien Qassem Soleimani et d’Abou Mehdi al-Mouhandis, le numéro deux du Hachd Chaabi, assassinés la veille dans un raid américain.
 
Les participants à ce cortège funéraire, dans le quartier de Kazimiya à Bagdad qui abrite le mausolée des Imam Al-Kazem et Al-Jawad, ont également crié « Vengeance pour Abou Mehdi al-Mohandes », chef opérationnel du Hachd al-Chaabi, coalitition de paramilitaires intégrés aux forces de sécurité irakiennes.
 
mahdiLe Premier ministre, Adel Abdel Mahdi, figurait parmi les participants à ces funérailles. Etaient également présents Hadi al-Ameri, patron des pro-Iran au Parlement irakien, de même que l’ancien Premier ministre Nouri al-Maliki.
Résultat de recherche d'images pour "Des milliers d'Irakiens assistent à un dernier hommage au général Qassem Soleimani"
Des banderoles en anglais appelaient au retrait des forces américaines de l’Irak. Les manifestants se sont dits prêts à adhérer aux Hachd pour chasser les soldats US de leur pays.
 
66Suite à la frappe US contre les deux voitures à bord desquelles se trouvaient Soleimani et Mohandes a fait dix martyrs –cinq Irakiens et cinq Iraniens.
 
fu3Les cercueils des cinq Irakiens ont été amenés à Kazimiya sur des pick-ups surmontés des drapeaux nationaux et qui fendaient la foule habillée entièrement de noir.
Résultat de recherche d'images pour "Des milliers d'Irakiens assistent à un dernier hommage au général Qassem Soleimani"
Les corps des cinq Iraniens étaient, eux, surmontés du drapeau iranien.
 
Certains dans la foule brandissaient des portraits du guide suprême iranien l’Ayatollah Sayed Ali Khamenei, ou du chef du Hezbollah libanais Sayed Hassan Nasrallah qui assure former avec le Hachd l' »axe de la résistance » aux Etats-Unis et à ‘Israë’l au Moyen-Orient, et qui a appelé au « juste châtiment » des « assassins criminels » responsables de ce crime.
 
Après le défilé de Kazimiya, des funérailles nationales officielles auront lieu dans la Zone verte de Bagdad en présence de nombreux dirigeants irakiens.
 
Il est à noter que les funérailles du général Soleimani auront lieu dimanche dans la ville sainte iranienne de Mashhad et lundi dans la capitale Téhéran.
 
Le maitre de l’axe de la Résistance sera inhumé, mardi 7 janvier, dans sa ville natale à Kerman (sud-ouest).
 
Prénom:
Email:
* Commentaire: