11:10 - January 22, 2020
Code de l'info: 3471781
« Les Européens souhaitent entendre la vérité dans des médias indépendants, car les médias occidentaux justifient cet assassinat à l’aide de mensonges », a déclaré Rafael Mauriello, islamologue italien, commentateur et professeur à l’université Tabataba’i.
Dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, soulignant que Soleimani avait joué un rôle important dans la sécurisation de la région, il a ajouté: « Le commandant Soleimani était une figure très importante qui a joué un rôle de premier plan dans la sécurisation de la région et en particulier dans la destruction du groupe terroriste de Daesh.
 
Bien que les États-Unis prétendent avoir eu un rôle de premier plan dans cette victoire, tout le monde sait que le commandant Soleimani a eu un rôle plus important. L'assassinat de Qasim Soleimani est illégal en vertu du droit international car l'Iran et les États-Unis ne sont pas en guerre, or les États-Unis ont publiquement revendiqué la responsabilité de l'assassinat de Soleimani. J'espère que l'Iran et l'Irak porteront cette question au Tribunal de La Haye et à l'ONU et obtiendront gain de cause.  
 
À mon avis, l'Iran a raison dans cette affaire, car les États-Unis ont illégalement tué un personnage important qui s'est battu pour la sécurité de la région et même de l’Europe. Beaucoup croient que Trump, comme les anciens présidents, cherche la guerre parce qu'il est au bord de la destitution et en position de faiblesse, et que l'élection présidentielle est proche. 
 
Les présidents des États-Unis ont généralement besoin de guerres et d'hostilités pour parvenir à un deuxième mandat. La particularité de Trump est qu'il n'est pas un politicien et que ses décisions sont prises sous l’effet d’émotions, en particulier sur la scène internationale, et sans consultation d’experts. La réaction de l'Europe à l'assassinat de Qasim Soleimani a été faible et inappropriée, en tant que citoyen européen, je souhaite que l'Europe respecte ses obligations dans l’accord nucléaire et défende ses intérêts. 
 
Malheureusement, l'influence politique des Etats-Unis sur l'Union européenne est énorme, et bien que l'économie de l'UE soit plus importante que celle des États-Unis, elle manque de perspectives géopolitiques.
 
 La réaction des médias européens à l'assassinat de Qasim Soleimani, a été relativement bonne. Les médias ont été moins influencés par la propagande américaine et ont assez bien rapporté les faits. Ces derniers jours, j'ai eu plusieurs entretiens avec des médias italiens, en particulier des journalistes et des médias indépendants, au sujet de l'assassinat de Qasim Soleimani, qui étaient curieux de savoir ce qui s'est vraiment passé et ce que disent les Iraniens. 
 
J'ai toujours dit qu'il y avait des problèmes en Iran, mais la propagande médiatique des Américains et des Occidentaux est très loin des réalités de l’Iran. Les médias de masse occidentaux ont prétendu que les Américains avaient tué un terroriste sans faire allusion à son rôle dans la lutte contre Daesh. Ces derniers jours, deux articles très importants ont été publiés en Italie, à ce sujet. Un ancien ministre italien de la Culture, directeur de l'encyclopédie la plus importante d'Italie, a écrit que l’assassinat de responsables gouvernementaux n'était pas conforme à la démocratie. Un autre article d'Enrico Montana, un des plus grands journalistes italiens, a également condamné le meurtre de Qasim Soleimani, et souligné qu'il ne pouvait être accepté sous prétexte que l'Italie était membre de l'OTAN, soulignant qu’il est illégal d'assassiner un haut responsable d'un pays avec lequel nous ne sommes pas en guerre. 
 
L’Europe veut la paix au Moyen-Orient, mais son rôle est faible. Elle manque de volonté et se contente de parler. Le retrait américain d'Irak est inévitable parce que les États-Unis ont abusé de leur présence en Irak, et ont fait quelque chose d'illégal en vertu du droit international. À mon avis, des puissances comme la Chine, la Russie et l'Union européenne devraient jouer un plus grand rôle dans la lutte contre Daesh afin que les États-Unis n'aient plus de prétexte pour leur présence dans la région », a-t-il déclaré.
Prénom:
Email:
* Commentaire: