Guide suprême :
7:24 - January 26, 2020
Code de l'info: 3471803
Le guide de la révolution islamique, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, a déclaré que les récents événements dans le monde témoignent de la grandeur de l'Iran et de sa nation révolutionnaire.
Dans un message à l’adresse des étudiants iraniens en Europe, le Leader de la Révolution islamique souligne « l’apparition d’un phénomène particulièrement imposant “qui pèsera de tout son poids sur l’avenir géopolitique du monde : ce phénomène est l’émergence d’un bloc anti-impérialiste, anti néolibéral qui a son mot à dire et qui ne permet pas à ce que l’unilatéralisme US gagne de ce côté-ci de la planète. D’où la panique dans le camp d’en face. Depuis le 3 janvier, les États-Unis d’Amérique ont laissé tomber les masques et jouent à visage découvert un numéro digne du pire gangstérisme. Pourquoi ? Parce que pour la première fois dans l’histoire moderne, il y a un axe de la Résistance qui leur mènent la vie dure, pire, rendent totalement caducs leurs calcules. 
 
S’adressant à l’Union des Associations Islamiques des étudiants en Europe à l’occasion de la 54e réunion de cette Union, le Leader de la Révolution islamique a affirmé ce samedi que les événements en cours en Asie de l’Ouest annoncent l’apparition d’un ‘phénomène inouï qui marquera l’avenir du monde’.
 
‘Votre réunion, vous les étudiants, se tiendra cette année au milieu des événements qui sont chacun signe de la grandeur de l’Iran islamique et de son peuple révolutionnaire. Les morts en martyre, les démonstrations militaires, la présence inédite de la nation et la ferme volonté de nos jeunes à aller de l’avant et ce, à la faveur d’une foi religieuse et spirituelle qui régit la vie d’une grande partie de notre jeunesse relève d’un phénomène unique dans le monde, apte à marquer l’avenir de l’humanité de par son influence décisive’, a indiqué Ayatollah Ali Khamenei, Leader de la Révolution islamique dans un texte lu dans la matinée de ce samedi 25 janvier à Vienne.
 
‘Lors de sa deuxième étape, la République islamique devrait, avec l’aide de Dieu, mener à la perfection ce phénomène. Tous les regards sont tournés vers vous, les jeunes dynamiques et fidèles, vous êtes capables d’être l’un des faiseurs de l’histoire’, a-t-il affirmé.
 
C’est sans doute cette émergence de l’axe de la Résistance qui explique la crainte du camp occidental. Après avoir menacé d’activer le mécanisme du règlement des différences, le trio européen a annoncé vendredi qu’il évitera de déclencher des sanctions si l’Iran limite l’expansion de ses activités nucléaires, selon un quotidien américain. Bref, le retour au bâton et à la carotte. 
 
‘Les puissances européennes ne passeront pas à l’acte pour réimposer des sanctions internationales à l’Iran et tuer l’accord nucléaire de 2015 tant que Téhéran restreindra l’expansion de ses activités nucléaires, ont déclaré des diplomates, ce qui pourrait augmenter les tensions avec l’administration Trump’, écrit le quotidien américain The Wall Street Journal, le 23 janvier.
 
‘La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont déclenché la semaine dernière un mécanisme de règlement des différends, prévu dans l’accord de 2015, qui pourrait conduire l’Union européenne et les Nations unies à réimposer des sanctions contre l’Iran dans un délai de 60 jours. L’accord de 2015, qui visait à limiter les capacités nucléaires de l’Iran, avait suspendu ces sanctions. Mais les dirigeants européens se préparent à prolonger les discussions bien au-delà de la période de 60 jours’.
 
Une première impasse, une première reculade ? Visiblement. Le journal affirme que ‘les responsables européens disent qu’ils espèrent ralentir les progrès nucléaires de l’Iran et voient une nouvelle opportunité pour des pourparlers directs après que les tensions américano-iraniennes se soient presque transformées en conflit ouvert ce mois-ci’. 
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: