9:44 - January 26, 2020
Code de l'info: 3471812
La superstar du rugby Sonny Bill Williams a clairement refusé de porter le logo du sponsor de la Super League Betfred en raison de ses convictions religieuses, a déclaré le président du Toronto Wolfpack, Bob Hunter.
Le Néo-Zélandais de 34 ans qui s’est converti à l’Islam en 2009, et ne souhaite pas être le faire valoir d’une entreprise de paris contraire aux valeurs musulmanes.
 
La société de paris sportifs Betfred  parraine le championnat de Super League depuis 2017 et l’année dernière a convenu d’une prolongation de contrat de deux ans.
 
« Nous sommes en discussion avec la Super League à ce sujet, mais Sonny a été très clair dans sa position à ce sujet », a déclaré Bob Hunter au Daily Telegraph.
 
«Je pense que ce serait une bonne chose pour (le sponsor) de prendre position en acceptant de respecter et d’honorer les convictions religieuses du joueur (…) Le sponsor pourrait dire +oui, OK, on comprend. C’est une grande marque et un nom célèbre, mais on comprend», a-t-il poursuivi.
 
Sonny Bill Williams s’était déjà opposé à porter le logo d’un sponsor par le passé
En 2017, Williams a dissimulé un logo de la Banque de Nouvelle-Zélande (BNZ) sur son maillot des Auckland Blues.
 
Il est apparu plus tard qu’il exerçait une clause d’«objection de conscience» dans son contrat, disant à New Zealand Rugby qu’il ne voulait pas porter les logos des banques, des marques d’alcool ou des sponsors de jeux.
 
Williams est initialement passé de la ligue à l’union en 2008 et a remporté deux coupes du monde consécutives, gagnant 58 sélections pour les All Blacks.
 
L’ancien All Black serait le joueur de rugby le mieux après avoir signé un contrat de deux ans avec le club canadien.
alnas
Prénom:
Email:
* Commentaire: