11:03 - February 19, 2020
Code de l'info: 3472035
Téhéran(IQNA)-António Guterres, secrétaire général de l'ONU, a fait référence à la traduction anglaise d'un verset du Coran lors de la conférence sur les réfugiés afghans. 

Selon elbalad les participants à cette conférence organisée le 17 février 2020 à Islamabad, capitale du Pakistan, avec la participation de 5 pays, dont la République islamique d'Iran, ont été surpris par la citation du secrétaire général de l'ONU, António Guterres d'un verset du Coran. 
 
Guterres dans son discours a fait référence à la traduction anglaise du sixième verset de la sourate Tobe :
 »  وَإِنْ أَحَدٌ مِنَ الْمُشْرِكِينَ اسْتَجَارَكَ فَأَجِرْهُ حَتَّى يَسْمَعَ كَلَامَ اللَّهِ ثُمَّ أَبْلِغْهُ مَأْمَنَهُ ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَوْمٌ لَا يَعْلَمُونَ « 
où Dieu dit: 
« Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le-lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas ».
 
« Ce verset est un exemple de tolérance envers les réfugiés qui a été révélé des centaines d'années avant l'accord de l'ONU sur le statut des réfugiés en 1951. Il y a un besoin de paix en Afghanistan pour que les réfugiés afghans puissent retourner dans leur pays. Le Pakistan a accueilli le plus grand nombre de réfugiés dans le monde depuis près de 20 ans », a déclaré Guterres à propos des réfugiés afghans. 
 
Selon les statistiques de l'ONU, 1 700 000 réfugiés afghans ont jusqu'à présent été enregistrés au Pakistan et 1 000 000 en Iran.
Prénom:
Email:
* Commentaire: