9:03 - February 26, 2020
Code de l'info: 3472098
Téhéran(IQNA)-Une démarche prévue dans le cadre de la normalisation entamée par le royaume saoudien depuis son avènement au pouvoir : le roi Salmane a reçu un rabbin israélien.
Selon les médias israéliens, la rencontre a eu lieu la semaine passée dans le palais royal situé en plein cœur de la capitale saoudienne. Le rabbin en question est David Rosen. Il est basé dans la ville sainte de Jérusalem al-Quds occupée.
 
Elle a été organisée par  KAICIID, centre international pour la promotion du dialogue inter-religieux dont le siège se trouve à Vienne. Ce centre a été créé il y a huit ans par l’ancien roi saoudien Abdallah.
Membre de la commission du Grand-rabbinat pour le dialogue inter-religieux, Rosen fait partie de son conseil d’administration. Il a passé deux jours et demi dans la capitale saoudienne pour assister à une réunion de ce centre, dans le cadre d’une délégation multiconfessionnelle
 
« Ce fut extraordinaire. L’expérience a été vraiment quelque chose de spécial. Et ce ne fut pas seulement la rencontre avec le roi. Le plus intéressant a été de rencontrer les jeunes (saoudiens) et de constater l’idée qu’ils ont de la transformation que leur pays est en train de subir», a réagi David Rosen, qualifiant l’invitation de « révolutionnaire».
 
« Au contraire : du point de vue saoudien, il y avait une volonté de me présenter comme un représentant religieux, un représentant du monde juif et de la religion juive, et non comme un représentant d’un courant politique particulier », a-t-il déclaré. « J’ai été présenté au roi comme représentant du peuple juif et du judaïsme, et non comme représentant d’une identité nationale particulière ».
 
Rosen, qui a également servi comme rabbin de communauté en Afrique du Sud et comme grand rabbin d’Irlande, a déclaré qu’il avait l’impression que pour que la relation israélo-saoudienne devienne plus formelle, des progrès tangibles doivent être réalisés dans le processus de paix israélo-palestinien.
 
Depuis l’intronisation du roi Salmane après la mort du roi Abdallah, son fils et prince héritier Mohamad ben Salmane a entamé en catimini le processus de normalisation avec l’entité sioniste. Il est entre autre rentré en contact avec des grandes organisations juives américaines pro israéliennes. Il y a deux jours l’une d’entre elles se trouvait en Arabie.
 
Officiellement, le régime saoudien fait valoir son attachement aux droits du peuple palestinien, alors que dans les actes il est entièrement impliqué dans le plan du président américain Donald Trump, appelé deal du siècle et qui bafouent ces droits en perennisant la colonisation israélienne des territoires palestniens, en excluant le retour des Palestiniens et en confiscant la totalité de la ville sainte de Jérusalem Al-Quds.
Al Manar
Prénom:
Email:
* Commentaire: