10:32 - September 08, 2020
Code de l'info: 3474063
Téhéran(IQNA)-Le secrétariat du Haut Conseil iranien de la révolution culturelle a condamné l’autodafé du Saint Coran et la réédition des caricatures offensant le Prophète Mohammad (PSL) en Europe.

Dans un communiqué publié lundi, le conseil a déclaré que de tels actes insultants résultaient de la faiblesse et de l’incapacité des ennemis à saper le message de l’islam, et a rejeté l'idée selon laquelle la liberté d'expression peut être utilisée pour justifier l'insulte aux sainteté de près de deux milliards de musulmans dans le monde.

"Les éléments extrémistes dans les pays européens cherchent à répandre l'islamophobie en Occident à travers de tels comportements, mais ces actions ne feront que susciter un intérêt accru pour les messages de l'islam et du Coran", a souligné le communiqué.

Le secrétariat du Conseil suprême de la révolution culturelle a en outre appelé les chefs religieux du monde entier à condamner ces actes de profanation.

3921554

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: