10:04 - September 19, 2020
Code de l'info: 3474174
Téhéran(IQNA)-Une femme musulmane a porté plainte contre les policiers de Los Angeles, qui, selon elle, ont retiré son voile de force lors d'une réunion de la commission de police.
Selon latimes.com, Nusaiba Mubarak, aujourd'hui âgée de 26 ans, a déclaré lors d'une conférence de presse en ligne qu'elle faisait la queue à la réunion, attendant de commenter une fusillade mortelle alors qu'elle avait été «agressivement malmenée par trois policiers près de deux fois ma taille, qui sans aucun avertissement m'a attrapé et poussé contre le mur, m'a menotté et m'a poussé dans une autre pièce où j'ai été dépouillé de mon hijab et humilié.»
 
Elle a été libérée sans inculpation. L'épisode l'a laissée «choquée et assez terrifiée», a-t-elle déclaré.
 
Lena Masri, directrice nationale du contentieux du CAIR et l’un des avocats de Moubarak, a déclaré que l’expérience de Moubarak reflétait une tendance plus large en matière d’application de la loi.
 
«Les femmes musulmanes de tout le pays se font enlever insensément leur hijab par des policiers, même lors des contrôles routiers pour des infractions mineures au code de la route, dans les palais de justice, dans les établissements pénitentiaires et lors de la prise de photos de leurs réservations», a déclaré Masri.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: