7:57 - September 22, 2020
Code de l'info: 3474208
Téhéran(IQNA)-Le militant palestinien Khairi Hanoun a été arrêté ce lundi 21 septembre par l’armée d’occupation israélienne, quelques semaines après un affrontement avec un soldat qui l’avait immobilisé avec son genou lors d’une manifestation suscitant ainsi l’indignation dans les Territoires palestiniens.

M. Hanoun, la soixantaine, mène régulièrement des manifestations contre un projet d’extension d’une colonie israélienne près de Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie occupée.


Début septembre, un rassemblement de dizaines de personnes auquel il a participé a dégénéré en heurts avec l’armée d’occupation israélienne. Dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, un soldat israélien projette au sol M. Hanoun puis l’immobilise en posant son genou sur son cou pour le menotter.

A un autre moment, l’homme en longue tunique, debout et les mains menottées derrière le dos, semble prendre ses distances par rapport à un soldat qui le prend par la nuque et le rabat au sol, et pose une deuxième fois son genou sur son cou, avait constaté une équipe de l’AFP sur place.

Lundi, Khairi Hanoun a été arrêté par l’armée d’occupation israélienne à son domicile d’Anabta, entre Naplouse et Tulkarem dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par l’entité sioniste, ont rapporté les services de sécurité palestiniens.

Il a été arrêté afin de « mettre un terme à ses entretiens avec la presse dans lesquels il parle de l’agression brutale à laquelle il a fait face récemment », ont-ils ajouté.

Son arrestation n’est pas liée à un événement en particulier, a indiqué de son côté à l’AFP une porte-parole de l’armée sioniste, sous prétexte que M. Hanoun était « un instigateur de violence ». « Il participe à de nombreuses perturbations de l’ordre public », a-t-elle ajouté.

Après l’altercation, l’armée avait indiqué que le Palestinien avait « poussé un officier de l’armée à plusieurs reprises » afin de le « provoquer ».

Les images de l’affrontement avaient circulé en boucle sur les réseaux sociaux et les chaînes palestiniennes avec des commentaires tels que « La Palestine étouffée ».

Des hashtags comme #PalestinianLivesMatter (« Les vies des Palestiniens comptent », ndlr), se télescopaient aussi avec des photos de George Floyd, un américain noir étouffé à mort sous le genou d’un policier à Minneapolis, aux Etats-Unis, en mai dernier, auquel M. Hanoun s’est comparé.

khair_hanoun-jpg2khair_hanoun-jpg3khair_hanoun-jpg4khair_hanoun-jpg5palestinianlivesmatter

 

AFP

Tags: Palestinien ، ، ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: