9:53 - September 27, 2020
Code de l'info: 3474264
Téhéran(IQNA)-Le grand mufti de l’Ouganda a appelé le gouvernement ougandais d’examiner la levée de l’interdiction des prières en commun dans les mosquées, mise en oeuvre pour empêcher la propagation du coronavirus.

Le Cheikh Shaban Ramadan Mabaji, lors de la prière du vendredi 25 septembre 2020, selon NTV, a appelé les musulmans à suivre les instructions du gouvernement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus et a déclaré que le Grand Mufti d'Ouganda, Silimani Ndirangwa, avait demandé au gouvernement de revoir l’interdiction des prières en commun dans les mosquées, décidée en raison de la propagation de l’épidémie de Coronavirus.

« Le gouvernement peut réduire les restrictions imposées aux communautés religieuses si les lieux de culte respectent les protocoles de santé », a-t-il déclaré.

Depuis environ six mois, les prières et les rassemblements religieux sont interdits en Ouganda, seules les prières du vendredi sont autorisées mais de façon limitée.

L'épidémie de corona en Ouganda a jusqu'à présent, touché plus de 7000 personnes et fait 71 victimes.
3925337

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: