10:54 - November 10, 2020
Code de l'info: 3474730
Téhéran(IQNA)-Le Cheikh Ahmad al-Tayyeb, grand mufti d'Al Azhar, a rejeté toute profanation du Prophète Mohammad (SAWA) et a promis que l'académie poursuivrait les auteurs de ces actes devant les tribunaux internationaux.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, a souligné dimanche que toute profanation du prophète de l'Islam, sous prétexte de pratiquer la liberté d'expression, était rejetée.

L'érudit égyptien a déclaré : "Celui qui profane notre prophète sera poursuivi devant les tribunaux internationaux même si nous y consacrons toute notre vie".

Un éminent érudit sunnite a également rejeté toute relation entre l'islam et le terrorisme en disant : "Nous refusons de décrire le terrorisme comme étant islamique", et a ajouté : "Les terroristes ne nous représentent pas et nous ne sommes pas responsables de leurs actes".

La visite du ministre français des affaires étrangères aurait pour but d'apaiser les tensions suite à la réimpression de caricatures désobligeantes profanant le prophète Mahomet (SAWA) par le magazine satirique français Charlie Hebdo et au soutien du président français Emanuel Macron à la campagne islamophobe dans le pays.

taghribnews

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: