9:48 - November 22, 2020
Code de l'info: 3474856
Téhéran(IQNA)-La parlementaire démocrate, Ilhan Omar, a fermement attaqué la politique étrangère du président américain sortant Donald Trump, affirmant que ses accords présumés sur le Moyen-Orient n’étaient pas en réalité des accords de paix, mais plutôt des transactions d’armes que l’administration du président élu Joe Biden devrait annuler.

La parlementaire Omar, qui est la première musulmane voilée au Congrès, a écrit sur son compte twitter : « Trump a récemment conclu des soi-disant accords de paix entre les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et l’entité d’occupation israélienne. Le problème, c’est qu’il ne s’agissait pas des accords de paix, mais plutôt de ventes d’armes aux violateurs des droits de l’Homme ». Et de noter : « ces accords visent à renforcer certains pays du Golfe (Persique) et à augmenter le risque de guerre avec l’Iran ».
 
Les tweets d’Omar interviennent après la publication par le journal US «The Nation» d’un article de la parlementaire progressiste du Minnesota s’en prenant à Trump en raison de ses « actions suspects avec les Émirats, impliqués dans des crimes de guerre au Yémen et en Libye ». Elle a également qualifié Bahreïn d’une « dictature brutale ».
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: