11:15 - December 13, 2020
Code de l'info: 3475097
Téhéran(IQNA)-Un rapport palestinien spécialisé dans le suivi des projets de colonisation dans les territoires palestiniens occupés a déclaré que les allégations des autorités d’occupation de cesser d’appliquer le programme d’annexion «visent à tromper l’opinion publique et la communauté internationale».

Le rapport indique que les autorités d’occupation continuent de construire l’infrastructure du projet d'annexion, en construisant des routes et en préparant les rues entre les colonies.
 
« Ce qui se passe aujourd’hui, c’est la mise en œuvre d’un certain nombre de plans, qui ont été préparés pour la construction de routes et de divers projets », indique le rapport hebdomadaire publié samedi par le Bureau national de la défense des terres de l’OLP.
 
Le rapport a souligné que le ministère des Transports dans l'état d’occupation a révélé un plan principal « pour les rues, les transports et les projets de logement dans les colonies, visant à transformer la Cisjordanie jusqu’en 2045, à une nouvelle galilée, s’il n’y a pas de surprises pour inciter l’Etat d’occupation à reconsidérer ses calculs, plans et projets d’établissement. »
 
« Avec l’administration du président américain Donald Trump, la situation a changé, et la pensée a commencé à construire un réseau routier longitudinal et transal, dont certains sont nouveaux, et d'autres qui sont en cours d’expansion", a indiqué le rapport.
 
Le rapport note que les autorités d’occupation affirment sur le papier que cela est fait pour le bénéfice de tous les résidents de Cisjordanie (Palestiniens et colons), « mais le plan comprend ce qui n’est pas écrit sur papier, et l’objectif est d’étendre les colonies au projet d’un million que le Conseil de colonisation s’est fixé l’année dernière: un million de Juifs en Cisjordanie en 15 ans.
 
Le rapport confirme que la mairie de l’occupation de Jérusalem occupée a commencé ses démarches réelles visant à construire une nouvelle route au début de l’année prochaine, reliant les avant-postes les uns aux autres (au sud de Jérusalem occupée), aux dépens des terres palestiniennes confisquées qui appartiennent aux résidents d'Al Walaja, de Beit Safafa et de la zone au sud de Jérusalem, que l'occupation a confisquées depuis des années. Et ses propriétaires sont interdits de les utiliser, elles sont plantés d'oliviers, d'amandes, de caroubiers et autres.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: