12:18 - December 23, 2020
Code de l'info: 3475219
Téhéran(IQNA)-Fakhreddin Alton, chef du bureau présidentiel turc des communications a condamné la récitation du Coran en turc.

Selon tr.agency, lors d’une cérémonie de la municipalité d’Istanbul à l'occasion de l'anniversaire de la mort de Maulana Jalaluddin Rumi, il a déclaré : « La lecture du Coran en turc, a des significations différentes, loin de l'esprit, de l'origine et de l'essence des paroles divines, et ne peut être justifiée pour des raisons de tolérance. Une telle récitation est un manque de respect au Coran et nous ne pouvons pas rester silencieux face à cet acte irrespectueux. Le pays ne reviendra jamais aux jours sombres de l'époque d’Atatürk où tous les habitants du étaient obligés de réciter l'appel à la prière en turc et où le recours aux valeurs occidentales était le seul moyen de progresser dans la société ».


Le Parti de la justice et du développement et le mouvement nationaliste turc ont également condamné cette décision alors que le Parti populaire républicain de Turquie l'a défendue.
3942714

Tags: Coran ، récitation ، turc ، polémique
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: