6:51 - January 20, 2021
Code de l'info: 3475492
Téhéran(IQNA)-Un pas de plus vers le rapprochement maroco-américain. Cette fois-ci, c’est dans la lutte contre l’antisémitisme et l’islamophobie que les deux pays ont décidé de renforcer leur relation.

Vendredi 15 janvier, un mémorandum d’entente (MoU) a été signé entre l’association marocaine Mimouna, fondée en 2007 pour préserver la culture et l’héritage juifs marocains, et le Bureau de l’envoyé spécial du département d’État américain pour surveiller et combattre l’antisémitisme.

Les deux parties étaient représentées par le président de l’association Mimouna Elmehdi Boudra et sa vice-présidente Laziza Dalil d’un côté, et par l’envoyé spécial du département d’État américain Elan S. Carr et son adjointe Ellie Cohanim de l’autre.

Elan S. Carr
“Honoré de signer un mémorandum d’entente historique avec l’association Mimouna du Royaume du Maroc ! Nous avons convenu de lutter contre toutes les formes d’antisémitisme, y compris l’antisionisme et la délégitimation de l’État d’Israël, nous avons adopté la définition (de l’antisémitisme, ndlr) établie par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste, et nous nous sommes engagés à enseigner la coexistence”, a écrit l’envoyé spécial du département d’État américain Elan S. Carr sur son compte Twitter.


Honored to sign historic MoU with Kingdom of #Morocco‘s @OfficialMimouna! We agreed to combat « all forms of #Antisemitism, including anti-#Zionism and the delegitimization of the State of #Israel, » adopted @TheIHRA definition, and pledged to teach coexistence. A new Middle East! pic.twitter.com/QFfrTWpQH3

— U.S. Envoy to Monitor and Combat Anti-Semitism (@USEAntiSemitism) January 17, 2021

“Je suis si fier de signer ce mémorandum d’entente avec le Bureau de l’envoyé spécial des États-Unis pour surveiller et combattre l’antisémitisme. Merci Elan S. Carr et Ellie Cohanim pour votre soutien au Maroc”, a pour sa part écrit le président de l’association Mimouna Elmehdi Boudra sur sa page Facebook.

Selon le document signé par les deux parties, qui vise à étendre leur coopération sur une période d’au moins trois ans, celles-ci devraient développer un premier plan de travail dans les six mois suivant la signature du mémorandum.

Pour concrétiser cet accord, l’association marocaine et l’envoyé spécial américain s’engagent à développer et implémenter des programmes pour “promouvoir le respect mutuel, l’appréciation et la coexistence pacifique entre les populations arabes et juives (…) et entre toutes les croyances au Moyen-Orient et en Afrique du Nord”.

Il s’agit également d’intégrer ces valeurs dans les programmes éducatifs, à l’image de ce qui a été fait dès cette année au Maroc dans les manuels scolaires, où le patrimoine juif marocain est désormais intégré dans le récit historique enseigné aux classes de CE6.

Les deux parties auront également pour mission de promouvoir les “meilleures pratiques” pour “combattre toutes les formes d’antisémitisme, y compris l’antisionisme et la délégitimation de l’État d’Israël, ainsi que toutes les formes d’intolérance et de haine, dont l’islamophobie”.

Selon le document, les deux parties s’engagent enfin “à supporter leurs propres frais pour toute coopération et activités entreprises dans le cadre du présent mémorandum d’entente”.

telquel.ma

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: