8:53 - March 21, 2021
Code de l'info: 3476127
Téhéran(IQNA)-Douze membres du Congrès des États-Unis viennent d’appeler l’Administration du président Biden à s’opposer à l’annexion par Israël des terres palestiniennes occupées, à condamner la démolition par Israël de maisons palestiniennes et à revenir officiellement sur le plan de son prédécesseur ’la Paix pour la Prospérité’.

Dans une lettre au Secrétaire d’État Antony Blinken, les membres du Congrès menés par Rashida Tlaib et Mark Pocan, qui se définissent eux-mêmes comme des « défenseurs des droits humains du peuple palestinien », appellent l’Administration Biden à fonder sur le droit international et les droits de l’Homme son action sur la question de Palestine – Israël et aussi à réparer les dégâts faits par l’administration de Donald Trump.

“Nous restons très préoccupés par la politique de démolition des maisons palestiniennes que mène Israël en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est,” écrivent-ils, tout en demandant une enquête sur l’utilisation d’équipement US pour ces démolitions et pour vérifier que ça ne viole pas la loi états-unienne.

I am proud to join @RepMarkPocan and 10 other of my colleagues in calling for @SecBlinken and @StateDept to ground its engagement on Palestine and Israel in international law and human rights and undue the damage done by the Trump Admin. pic.twitter.com/DdO8qXFA4P

— Congresswoman Rashida Tlaib (@RepRashida) March 12, 2021

“Nous pensons que le Département d’État doit condamner sans ambiguïté les démolitions de maisons que pratique Israël. Il doit prendre rapidement des mesures diplomatiques efficaces pour mettre fin à cette politique.”

La lettre dit aussi que les élu.e.s trouvent “très encourageant que l’Administration Biden s’oppose à l’annexion israélienne ; néanmoins, la colonisation continue par Israël de la Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, en plus de la démolition des maisons palestiniennes, est une forme d’annexion de facto actuelle à laquelle les États-Unis doivent d’opposer sans équivoque. Le message de cette Administration doit être clair : la colonisation de peuplement sous toutes ses formes -y compris les colonies qu’Israël construit à Jérusalem et en Cisjordanie-– est illégale au regard du droit international et ne sera pas tolérée.”

Les douze législateurs appellent l’Administration Biden “à annuler officiellement le plan de Trump ‘la Paix pour la Prospérité’, qui permettrait à Israël d’annexer unilatéralement 30 pourcent de la Cisjordanie hors du cadre de négociations. Nous pensons que l’ Administration Biden devrait retirer ce plan officiellement et faire savoir clairement à Israël et au peuple palestinien qu’en aucune façon il ne constituera la base d’un plan que soutiendraient les États-Unis.”

Ils affirment aussi que “le Département d’État doit appeler publiquement Israël à se conformer à ses obligations légales e à fournir des vaccins à tous les Palestiniens qui vivent sous occupation militaire israélienne.”

Photo : la membre du Congrès, Rashida Tlaib, s’exprime en opposition à la résolution 246 devant la chambre des députés. (capture d’écran d’une vidéo)

Sources : (WAFA, PC, Social Media)

Oumma

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: