9:04 - April 19, 2021
Code de l'info: 3476399
Téhéran(IQNA)-Un général israélien a annoncé, ce dimanche 18 avril, que « le Dôme de fer s’est avéré inefficace et incapable de stopper les tirs de roquettes de la résistance palestinienne ».

Le général Yossi Langotsky a déclaré « qu’il est interdit à Israël de s’appuyer uniquement sur un système de défense reposant sur la technologie des missiles intercepteurs, et ce pour pouvoir contrecarrer de manière efficace les menaces de missiles, qui pourraient gravement nuire au front intérieur, aux installations vitales et à l’armée lors d’une future guerre ».

Dans son article paru dans le journal israélien Maariv, Langotsky, commandant de l’Unité 81 de la Technologie, a expliqué que «les éléments menaçant le front intérieur israélien proviennent du Hamas dans la bande de Gaza, du Hezbollah au Liban, ainsi que de l’Iran en cas d’éclatement d’une guerre majeure. Cependant, le Dôme de fer ne pourra apporter qu’une réponse partielle « avec des failles » et en quantité limitée aux missiles à court terme ».

Et d’ajouter : « le coût de chaque missile tiré par le Dôme de fer est supérieur à cent mille dollars. Dans de nombreux cas, les missiles balistiques et de précision ennemis, de moyenne et de longue portée, ne peuvent pas être interceptés par ce système de défense anti-aérien ».

« Parfois, deux missiles sont tirés pour intercepter une roquette palestinienne, ce qui nécessite de préparer un stock suffisant de missiles anti-aériens. Et avec la menace de tirs de plusieurs missiles ennemis, nous aurons besoin de dépenser plusieurs milliards de dollars. Raison pour laquelle, l’armée ne pourra pas se contenter de déployer un nombre limité de missiles capables de faire fonctionner le Dôme du fer pendant un temps déterminé. La production de nouveaux missiles prendra beaucoup de temps, afin d’épargner l’Etat d’être inapte de se défendre ».

Al Manar

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: