8:38 - May 15, 2021
Code de l'info: 3476686
Téhéran(IQNA)-Quelques 20000 Palestiniens ont participé, malgé la tension régnant à Al-Qods et en Cisjordanie, à la prière du vendredi dans la mosquée Al-Aqsa pour soutenir la population de Gaza et dénoncer les crimes du régime sioniste.

Après la prière du vendredi les Palestiniens ont organisé une manifestation et dénoncé les crimes du régime sioniste à Al-Aqsa et dans la bande de Gaza.

Le prédicateur d’Al-Aqsa, le cheikh Ikrima Sabri a souligné lors des sermons de la prière du vendredi que l’occupant doit cessez ses agissements à Al-Aqsa.

« Nous devons coopérer pour briser le siège d’Al-Qods et de Gaza et obliger l’occupant à cesser ses agissements à Al-Aqsa », a-t-il ajouté.

Des affrontements intenses en Cisjordanie

Des affrontements ont éclaté avec les forces d'occupation, dans des zones distinctes de Cisjordanie, vendredi, lors de rassemblements de soutien à Al-Aqsa, pour protester contre la poursuite de l'agression israélienne sur la bande de Gaza.

20000 fidèles palestiniens participent à la prière du vendredi à Al-Aqsa

Ces affrontements ont été rapportés à Ramallah, à Hébron et à Naplouse.

7 Palestiniens sont tués par les balles des forces d’occupation israélienne vendredi lors des manifestations qui se sont éclatées dans les différentes contrées de la Cisjordanie.

122 morts en martyre et 900 blessés dans la bande de Gaza

Des sources médicales ont annoncé que le nombre de palestiniens morts s’est élevé à 122 alors que le nombre de blessés a dépassé les 900 personnes suite à l’agression israélienne sur la bande de Gaza.

Les sources ont précisé que 31 enfants et 20 dames se trouvent parmi les morts, et qu’un grand nombre de blessures sont graves.

20000 fidèles palestiniens participent à la prière du vendredi à Al-Aqsa

Le soutien des factions irakiennes

Plusieurs factions irakiennes ont exprimé leur soutien aux Palestiniens et fait part de leur volonté à les aider dans leur lutte contre l’occupation israélienne.

20000 fidèles palestiniens participent à la prière du vendredi à Al-Aqsa

Le chef du Hachd al-Chaabi et député irakien Hadi al-Ameri, a pour sa part dit que la coalition des forces qui combat Daech en Irak est prête à aider « en armes, en argent et en âmes » les Palestiniens.

« Votre bataille est la bataille la plus importante, et nous espérons être avec vous au front et sur le terrain », a-t-il dit, dans un contact téléphonique avec le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh.

« Les missiles de la résistance écrivent aujourd’hui une nouvelle histoire pour la oumma islamique et arabes », a-t-il ajouté.

Une usine chimique du régime sinoniste visée

Les Brigades Martyr Ezz El-Din Al-Qassam ont annoncé vendredi avoir ciblé une usine chimique dans la colonie de "Nir Oz", avec un drone "Shihab".

Des sources hsionistes ont admis qu’"un drone a pénétré dans l'espace aérien depuis la bande de Gaza et a largué un engin explosif sur la colonie de Nir Oz".

avion

À son tour, le porte-parole de l'armée israélienne a déclaré: "Les défenses aériennes ont abattu un autre avion sans pilote, qui a violé l'espace aérien de la bande de Gaza, où l'armée de l'air le suivait jusqu'à ce qu'il soit abattu."

Une manifestation de soutien aux Palestiniens interdite à Paris

Une manifestations prévue samedi 15 mai à Paris, en soutien avec le peuple palestinien pour dénoncer les crimes israéliens dans la bande de Gaza a été interdite à Paris, a confirmé jeudi la préfecture de police à franceinfo. 

Erdogan multiplie les initiatives

Par ailleurs, le président turc multiplie les initiatives pour faire cesser l'agression israélienne contre la Palestine.

Erdogan multiplie les initiatives pour faire cesser l'agression israélienne contre la Palestine

Le Président turc multiplie ses échanges avec la communauté internationale qu'il invite à adresser un message fort afin de dissuader Tel Aviv de poursuivre ses attaques meurtrières contre Al-Qods et la Bande de Gaza.

Haaretz : les sionistes doivent rentrer chez eux

Les coups douloureux du front de la Résistance ont été si graves que le journaliste israélien Ari Shavit a écrit dans le journal Haaretz : « Les immigrants doivent retourner dans leur patrie ; Israël rend son dernier souffle. Nous sommes dans la plus difficile et la pire période de notre histoire, comme si nous n'avons d'autre choix que de reconnaître leurs droits et de mettre fin à l'occupation. Non seulement pratiquement, mais aussi mentalement et psychologiquement, tout est fini pour nous. Nous devons retourner vivre à San Francisco, Berlin ou Paris. »

sources variées

 

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: