Nasrallah :
8:09 - June 09, 2021
Code de l'info: 3476960
Téhéran(IQNA)-« J'espère prier à la mosquée d'al-Aqsa et je suis honoré d'autant d'affection exprimée à mon égard. Je resterai à vos côtés, Inchallah », a déclaré le secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah, dans un discours très attendu après des rumeurs concernannt sa santé.

« Ce qui se passe en Palestine occupée, à Qods et à al-Aqsa prouve que nous nous sommes confrontés à un ennemi idiot et rancunier qui, empêtré dans la crise, pourrait fuir en avant. Netanyahu, qui est aujourd'hui défait et qui patauge dans la crise, pourrait recourir à des options hâtives pour en sortir. »

À l’occasion du 30e anniversaire de l’inauguration de la chaîne de télévision al-Manar, Seyyed Hassan Nasrallah a déclaré, mardi 8 juin, que cette chaîne avait été fondée par les partisans et les adeptes de l’Imam Khomeini. Évoquant le tout récent anniversaire du décès de l’Ayatollah Khomeini, le feu fondateur de la Révolution islamique, Nasrallah a déclaré que l’imam Khomeini avait revivifié l’esprit de la révolution contre la tyrannie et l’esprit de la Résistance contre les belligérants.

« Les Palestiniens, quel que soit à Gaza, à Qods, en Cisjordanie et dans les territoires occupés en 1948, sont déterminés à défendre Qods et les valeurs sacrées. Il faut que l’Ummah les soutienne. Nous devrons faire de sorte que toute agression contre Qods signifie le déclenchement d’une guerre régionale. »

AlAqsa et al-Qods relèvent de la responsabilité de toute la nation arabe et islamique. Le peuple palestinien est décidé à protéger alQods et les lieux saints. Et c’est qu’il a montré dernièrement, comme à chaque échéance. Reste à la nation de prêter main forte à ce peuple. Nous, dans l’axe de la résistance, oeuvrons de concert pour instaurer de nouvelles équations sur le terrain en Palestinien. Le premier à avoir affiché sa disponibilité à défendre al-Qods fut le Yémen, à sa tête Sayed Abdel Malek al-Houthi et Ansarullah.

Plus loin, Seyyed Hassan Nasrallah a évoqué la défaite saoudienne au Yémen et déclaré : « Après le déclenchement de la guerre saoudienne contre le Yémen, alManar a été banni de Nilesat et d’Arabsat pour sa position en faveur du peuple yéménite opprimé. Nous sommes fiers d’avoir été sanctionnés pour cette raison. Nous avons toujours cru à la capacité du peuple yéménite de réaliser la victoire inéluctable dans cette guerre. Au fil des années, nous avons assisté à des exploits épiques de la part des combattants yéménites. Aujourd’hui, le camp saoudien a réalisé qu’il perd sur le terrain, et veut sortir de l’impasse. Mais lorsque le projet de guerre échoue, ils imposent à chaque fois l’embargo et le siège pour affaiblir le peuple yéménite et tout autre peuple qui refuse de fléchir devant les Américains, comme ce fut le cas en Iran ou en Syrie. Tout ce qu’ils veulent maintenant est de trouver une échappatoire et d’arracher des concessions. Nous avons confiance dans les capacités de la nation yéménite pour réaliser une victoire. Sachez que les Américains mentent au monde entier lorsqu’ils prétendent soutenir la fin de la guerre. Ils cherchent à briser le peuple yéménite par la famine et le blocus pour le pousser à accepter les conditions américaines. L’Arabie saoudite et les États-Unis pensent qu’ils pourront concrétiser leurs objectifs via les sanctions économiques et le blocus de la nation yéménite. »

Le numéro un du Hezbollah a qualifié de « trompeur » le geste de médiateur que s’offrent les États-Unis envers la crise du Yémen. « Tout cela est pour induire tout le monde en erreur, car les États-Unis veulent mettre un terme à la guerre tout en maintenant le blocus », a-t-il souligné.

Le monde arabe doit savoir la vérité, loin de toutes les allégations mensongères selon lesquelles les combattants yéménites ne veulent pas cesser la guerre. Ceci est une accusation sans fondement et mensongère, voire injuste. Passons à la guerre de la fitna en Syrie. Pour ce qui est des groupes salafistes, ceux-ci sont venus semer la discorde et les tueries, en portant les tenues et les bannières de l’Islam. Il fallait donc dévoiler leur projet maléfique pour ne pas leurrer les peuples. Enfin, et après de multiples années de persévérance et de résistance, la guerre a été remportée par les forces légitimes en Syrie alors que les terroristes ont essuyé une défaite cuisante.

Plus loin, le secrétaire général du Hezbollah est revenu sur la crise au Liban : Toute la crise est due aux monopoleurs qui s’accaparent de ces produits de première nécessité. Sachez qu’il n’existe pas de solution radicale à cette crise, mais il faut entreprendre des mesures pour amoindrir cette situation pressante. Il ne faut pas avoir toujours peur des Américains. Le Liban malheureusement craint les Etats-Unis, et ces derniers bloquent toute aide à notre pays. Si le Liban accepte d’importer le carburant de l’Iran, immédiatement, la République islamique d’Iran enverra ses navires de carburant au Liban.

Et d'ajouter : "Je vous le dis dès maintenant : le Hezbollah n’acceptera pas cette situation d’humiliation. Sachez que le Hezbollah ira en Iran et négociera avec les Iraniens pour importer le carburant et l’essence au port de Beyrouth et que quelqu’un ose nous interdire. Nous ferons tout pour amoindrir les pressions économiques sur le peuple. Il existe des mesures capables d’aider une large frange de la population, comme le projet de la carte de crédit. Ce projet, s’il est promulgué par le Parlement, pourra aider 750000 familles libanaises, soit la majorité des Libanais… La formation du gouvernement demeure l’issue essentielle pour trouver une solution à la crise actuelle. Sinon, on confirme que l’Etat libanais n’existe plus et par la suite, d’autres mesures devront être prises…Enfin, nous aspirons tous au jour où la chaine Almanar diffusera la nouvelle de la prochaine victoire de l’enceinte d’al-Qods."

presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: