8:33 - June 13, 2021
Code de l'info: 3476995
Téhéran(IQNA)-Une délégation du bureau royal omanais accompagné du chef de la délégation nationale a quitté, vendredi 11 juin, la capitale Sanaa, après une série de réunions avec les dirigeants yéménites.

Le chef de la délégation nationale, Mohammad Abdel Salam, a déclaré que la délégation omanaise s’est entretenue avec le chef d’Ansarullah Sayed Abdel Malek al-Houthi, le chef du Conseil politique suprême et l’état-major du Comité de coordination et du redéploiement à Hodeïda (ouest), ainsi qu’avec des personnalités politiques de Ma’rib (nord).

Il a souligné que « les réunions ont porté sur les différentes situations au Yémen et ont été caractérisées par le sérieux et la responsabilité ».

Et d’ajouter : « Les dirigeants yéménites ont présenté à nos frères dans la délégation omanaise une vision pour mettre fin à l’agression et lever le siège (saoudien) imposé contre le Yémen. La délégation yéménite a insisté sur la nécessité de se concentrer sur le processus humanitaire susceptible d’aboutir à la sécurité et à la stabilité du Yémen et des pays voisins. Nous espérons que ces efforts conduiront au bien et à la paix ».

« Nous retournons aujourd’hui au Sultanat d’Oman pour achever ces négociations et soutenir les efforts déployés par le Sultanat », a-t-il fait savoir, expliquant que la délégation nationale poursuivra ses discussions avec la communauté internationale afin de parvenir à une issue (à la guerre).

La guerre saoudienne contre le Yémen a fait des dizaines de milliers de morts selon des organisations humanitaires, et des millions de déplacés.

Plus des deux tiers des 30 millions d’habitants, confrontés à des risques accrus d’épidémies et de famine, dépendent de l’aide internationale. C’est, selon l’ONU, actuellement la pire crise humanitaire au monde.

Al Manar

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: