9:36 - June 16, 2021
Code de l'info: 3477043
Téhéran(IQNA)-Le représentant iranien aux compétitions coraniques internationales du Bangladesh, qui a été qualifié premier lauréat, a donné des explications sur la manière dont ces compétitions ont été organisées.

Ali Reza Bijani, lauréat de la compétition internationale coranique du Bangladesh, dans une interview avec l’Agence iranienne de presse coranique (IQNA), à propos de ces compétitions, a déclaré : « En raison de l'épidémie de Coronavirus, les compétitions de Malaisie où je devais représenter l’Iran, n’ont pas eu lieu, et l'Iran a été le seul pays à organiser virtuellement une compétition internationale, suivi par le Bangladesh où ces compétitions se sont déroulées au niveau continental, dans la première étape, et en finale, avec la présence des représentants des différents continents.

Lors des contacts du comité d'invitation des lecteurs, on a annoncé que si les compétitions malaisiennes n'avaient pas lieu d'ici mars 2022, mes chances de participation aux compétitions seraient perdues, on m’a donc suggéré de participer aux compétitions du Bengladesh.

Les compétitions du Bangladesh se sont déroulées en deux étapes, la première au niveau des continents, où trois personnes de chaque continent se sont qualifiées pour la finale. A ce stade, j'ai remporté la première place, et lors de la finale, qui s'est déroulée le 14 juin 2021, j'ai remporté la première place parmi 15 lecteurs d'Egypte, de Turquie, du Danemark, de Malaisie, du Pakistan et de l’Inde. Les représentants du Bangladesh et de la Turquie ont remporté les deuxièmes et troisièmes places.

Lors de la finale dont j'ai entendu la plupart des récitations en ligne, il n'y avait pas de mauvaises récitations et presque toutes étaient de bon niveau. D'après ce que j'ai observé virtuellement, la foule était présente dans la salle, et le dossier de récitation des participants a été distribué aux personnes présentes ainsi qu'aux juges qui ont donné leur note virtuellement.

Après avoir enregistré et envoyé la récitation de la première étape, les participants avaient un jour pour soumettre la récitation de la dernière étape. Avec la coopération et la coordination du centre des dons de la province, la récitation a été effectuée et envoyée en peu de temps.

Pendant le concours, les participants pouvaient suivre les récitations avec le logiciel zoom. J’ai remarqué que des arbitres d'Égypte et du Bangladesh étaient présents mais aucune information n’a été donnée sur la cérémonie de clôture ou le montant des prix. Je ne suis pas très intéressé par les compétitions car je considère que les compétitions sont nocives pour la récitation. Je ne me suis pas inscrit aux compétitions de cette année, et il se peut que je sois exempté de certaines étapes en raison de mon classement dans la compétition du Bangladesh.

Etant donné que mon style de récitation ne convient pas aux compétitions, je ne participerai sans doute pas aux compétitions. Je suis particulièrement reconnaissant au professeur Sa’id Bijani qui m’a fourni cette possibilité et à qui je dois une grande partie de mes progrès coraniques ».

3977357

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: